Mediaset: un bénéfice en recul au 1T

84

Le groupe italien de télévision Mediaset, appartenant à la famille de l’ancien chef du gouvernement Silvio Berlusconi, a annoncé mercredi un bénéfice en recul de 60% au 1T, affecté par le recul des recettes publicitaires pendant le confinement. Le bénéfice net s’est élevé à 14,6 millions d’euros, contre 36,7 millions d’euros un an plus tôt, a-t-il annoncé dans un communiqué. Le groupe, dont le français Vivendi est le 2ème actionnaire avec 28,8% du capital, a notamment enregistré une baisse en Italie des recettes publicitaires au 1er semestre (soit -11,6%). Fin février, ces recettes publicitaires ressortaient encore sur 2 mois en hausse de 2,1% en Italie. Ce 1er trimestre a été marqué par le confinement de l’ensemble du pays à partir du 10 mars pour contrer la propagation du coronavirus. Le déconfinement a commencé, par étapes, le 4 mai. Du 23 février (début du confinement pour onze communes du nord de l’Italie présentant d’importants foyers du coronavirus) jusqu’au 9 mai, les recettes publicitaires sur le marché italien ont reculé de 39% par rapport aux mêmes semaines de l’an dernier, a indiqué Matteo Cardani, responsable marketing en Italie, lors d’une conférence avec des analystes financiers. Durant cette période, les taux d’écoute de la télévision ont connu en revanche une forte augmentation. Le c.a. au 1T s’est élevé à 682,1 millions d’euros, en recul de 5%. La direction de Mediaset souligne que «la visibilité à brève et moyenne échéance» s’avère «extrêmement limitée en raison de la pandémie en cours».