Moins d’un cinquième des films européens ont été réalisés par des femmes en 2017 (Observatoire européen de l’audiovisuel)

115

L’Observatoire européen de l’audiovisuel vient de publier un nouveau rapport sur le sexe des réalisateurs de films européens. Ce rapport vise à contribuer à quantifier le déséquilibre entre les sexes parmi les réalisateurs de films en Europe. Il donne d’abord un aperçu général du sexe des réalisateurs de films européens. Il examine ensuite le volume et la part des films en fonction du sexe du réalisateur, y compris des informations sur les genres cinématographiques.

L’analyse s’appuie sur les données de la base de données LUMIERE de l’Observatoire européen de l’audiovisuel qui compile les chiffres de la fréquentation annuelle des films sortis en salle provenant de diverses sources, notamment des agences nationales du film. L’échantillon de l’étude comprend un total de 21.054 longs métrages européens produits entre 2003 et 2017 et sortis en salles entre 2003 et 2018.

Il ressort de cette étude que cumulativement, les femmes ne représentent que 21% de l’ensemble des réalisateurs de notre échantillon, ce qui correspond à un total de 2.997 réalisatrices. Les réalisatrices ont tendance à réaliser moins de films que leurs homologues masculins : 49% des femmes incluses dans notre échantillon n’ont réalisé qu’un seul film entre 2003 et 2017, contre 40% pour les hommes. Seulement 30% des réalisatrices ont travaillé sur plus de deux films au cours de la même période, contre 39% des réalisateurs masculins. En moyenne, chaque réalisatrice a tourné 1,4 film entre 2003 et 2017, contre 1,6 pour les réalisateurs masculins. L’analyse a identifié un total de 3 618 films européens réalisés par des femmes, ce qui correspond à 17% de l’ensemble des films de l’échantillon. Ce pourcentage est à comparer aux 80% de films réalisés par des hommes et aux 3% de films réalisés par un groupe de réalisateurs des deux sexes.

Bien que le nombre de films européens réalisés par des réalisatrices ait augmenté, leur part dans le nombre total de films progresse lentement, passant de 15% en 2003 à 19% en 2017. Cette proportion est demeurée relativement stable au cours des cinq dernières années pour lesquelles des données étaient disponibles. Des différences significatives peuvent être observées à travers l’Europe : alors que la France est le pays comptant le plus grand nombre de films réalisés par des femmes, la part des films réalisés par des femmes est plus élevée dans les pays de production moyenne, avec en tête les Pays-Bas et la Suède. Parmi les films produits au cours de la période 2013-2017, en moyenne 25% des documentaires ont été réalisés par des femmes, contre 15% pour les films de fiction et 11% pour l’animation.

Même si la majorité des films réalisés par des femmes sont des œuvres de fiction, la part annuelle moyenne de films documentaires parmi les films réalisés par des femmes a considérablement augmenté depuis 2003 pour atteindre 42% en 2017. Pour rappel, institué en décembre 1992, l’Observatoire européen de l’audiovisuel a pour objectif de collecter et de diffuser les informations relatives à l’audiovisuel en Europe.