News Corp augmente son capital dans l’allemand Premiere

    220

    Le groupe de médias américain News Corp a augmenté jeudi sa participation dans la chaîne de télévision à péage allemande Premiere, passant à 19,9% du capital contre 14,6% précédemment et confirmant son intérêt pour une société à qui le lie un passé chargé. News Corp était entré le mois dernier au capital de Premiere, objet de nombreuses spéculations de rachat depuis plusieurs mois. Mais le groupe du magnat des médias Rupert Murdoch détenait déjà une part dans Premiere dans les années 90, quand la seule télévision payante allemande était encore dans le giron du groupe Kirch. C’est d’ailleurs l’exercice par News Corp en 2002 d’une option de vente à Kirch de ses actions qui avait précipité la chute de l’empire des médias allemands. «Nous nous réjouissons de coopérer avec la direction de Premiere sur les orientations futures de la société et sa croissance», a commenté jeudi James Murdoch, patron de News Corp pour l’Europe et l’Asie et fils de Rupert Murdoch, ne laissant pas de doutes sur les ambitions du groupe américain d’être un actionnaire actif. L’arrivée de News Corp dans le capital de Premiere avait été vue le mois dernier comme un préambule à un engagement plus important par la plupart des observateurs, et l’augmentation de sa participation annoncée jeudi semblait leur donner raison. A 16h00 GMT l’action Premiere prenait 4,55% à 15,15 euros à la Bourse de Francfort, les investisseurs spéculant sur une poursuite de la montée progressive de News Corp au capital. Premiere, qui a bâti son succès sur la diffusion du football comme Canal Plus en France, a connu deux années difficiles après la perte fin 2005 de l’exclusivité de la retransmission des matches de Bundesliga, le championnat allemand de foot. Depuis deux ans, des rumeurs de rachat circulent, à la faveur de l’effondrement du cours de Bourse.