Orange : résultats financiers au 31 mars 2020

203

Orange annnonce dans un communiqué ses résultats financiers au 31 mars 2020. Le chiffre d’affaires du Groupe Orange est ainsi en hausse de +1,0% sur un an au 1T tiré par une solide croissance de l’Afrique et Moyen Orient et une progression du segment Entreprises, de la France et de l’Europe. Le c.a. de l’Afrique et Moyen-Orient croit de +6,2%, celui de la France de +0,5% et affiche une hausse de +2,2% des services facturés aux clients hors RTC. Le segment Entreprises progresse de +0,8% et l’Europe de +0,3%. La baisse de l’Espagne est de -2,4%. Cette dynamique intervient dans le contexte du tout début de la crise Covid qui a entrainé une baisse des ventes d’équipements due à la fermeture des trois quarts des boutiques dans les pays d’Europe à partir de la mi-mars et une baisse des revenus du roaming. L’EBITDAaL est en croissance de +0,5% sur un an et l’EBITDAaL des activités télécoms, qui s’élève à 2,64 milliards d’euros en 2020, en hausse de +0,1%. Les eCapex sont en baisse de -3,1% sur un an, soit –51 millions d’euros, en raison de retards sur les investissements dans les réseaux fixes et mobiles, liés notamment à l’impact Covid. A noter aussi que les offres convergentes totalisent 10,8 millions de clients au 31 mars 2020, en progression de +3% sur un an, confortant Orange dans sa position de 1er opérateur convergent en Europe. Le succès continu de la Fibre permet d’afficher 8,1 millions de clients très haut débit fixe au 31 mars 2020, en hausse de 20,7% sur un an. En Europe, avec 40,5 millions de foyers raccordables au très haut débit fixe dont 39 millions au FTTH, Orange reste le leader sur le déploiement de la Fibre. En Afrique et Moyen-Orient, le déploiement de la 4G se poursuit, atteignant 26,5 millions de clients, en augmentation de 50,6% sur 12 mois. Orange Money reste un moteur de croissance majeur pour les opérations d’Orange en Afrique et Moyen-Orient et ce service continue d’être étendu avec le lancement d’Orange Money au Maroc en mars. Sur la base des éléments disponibles à ce jour, Orange ne prévoit pas de déviation significative par rapport à ses objectifs financiers pour l’exercice 2020 mais reste attentif à l’évolution de la situation. Le Groupe fera donc le point sur ses objectifs financiers pour 2020 lors de la publication du 2T avec le bénéfice d’une meilleure visibilité sur les impacts de la crise liée au Covid-19. «Au cours de ce 1er trimestre, marqué dans ses dernières semaines par une situation de crise sans précédent liée au Covid-19, le Groupe a maintenu une dynamique de croissance de son chiffre d’affaires (+1,0%) et de son EBITDAaL (+0,5%). Cette croissance est soutenue par de bonnes performances en Afrique et au Moyen-Orient et la progression du marché Entreprises, de la France et de l’Europe. Nous enregistrons de solides performances commerciales, atténuées toutefois par la fermeture de l’essentiel de nos points de vente en Europe dans la deuxième quinzaine de mars. L’importance prise par les télécoms pendant cette crise pour assurer le fonctionnement de l’économie et de nos sociétés confirme le caractère stratégique de nos activités et conforte notre stratégie dans les réseaux très haut débit. Le déploiement de la fibre continue de s’accélérer avec 40 millions de foyers raccordables à la fibre optique, soutenant ainsi la forte dynamique commerciale. Nous avons atteint ce trimestre 7,8 millions de clients sur la Fibre, soit une croissance de 20% tirée notamment par la France, qui a connu un 1er trimestre record avec 192.000 nouveaux abonnements. Sur le mobile, Orange a dépassé la barre des 70 millions de clients 4G, dont 26,5 millions en Afrique & Moyen-Orient. Plus que jamais, le déploiement du très haut débit mobile dans l’ensemble des territoires reste une priorité», déclare Stéphane Richard, PDG du groupe Orange, commentant la publication des résultats du 1er trimestre 2020.

Par ailleurs, nous récoltons les fruits de nos investissements dans la qualité de notre expérience clients. En France, Orange est par exemple désormais le premier opérateur en termes de Net Promoter Score (NPS).