«Polnarêves»: une expérience immersive pour une plongée dans l’univers du chanteur

124

Projections à 360° et son spatialisé pour une expérience immersive et un voyage dans les rêves de Michel Polnareff: dès jeudi et jusqu’en décembre, le théâtre Le Palace, ancien haut-lieu des nuits parisiennes, propose une plongée dans l’univers du chanteur.
Créé par Michel Polnareff et L’Atelier 144, société française spécialisée dans les dispositifs multimédias culturels, «Polnarêves» est un «voyage musical» en sept actes, d’une durée de 40 minutes, rythmé par les principaux tubes de l’artiste: «On ira tous au paradis», «Le Bal des Lazes», «Lettre à France»… A Paris, L’Atelier des Lumières propose depuis plusieurs années des expériences immersives autour de l’oeuvre de grands maîtres de la peinture artistes dont Van Gogh et actuellement Cézanne et Kandinsky.
Au Palace, «Polnarêves» est l’un des tous premiers spectacles multimédias dédiés à un chanteur. Après un résumé de la carrière de Michel Polnareff dans le hall du théâtre parisien, le spectateur se retrouve dans une sorte de gigantesque bulle formant un écran de plusieurs centaines de m2 sur lequel est projeté un foisonnement d’images psychédéliques, montées comme des clips. Programmé 7 fois par jour, le «voyage extraordinaire» s’ouvre avec un champ de coquelicots sur «La Poupée qui fait non». «On ira tous au paradis» est l’occasion d’une visite de la Chapelle Sixtine où les célèbres fesses de Michel Polnareff de l’affiche de L’Olympia en 72, côtoient les chefs-d’oeuvre de Michel-Ange, autre «rêve» du chanteur.
«Pendant ce spectacle immersif, le spectateur est un peu dans un casque de réalité virtuelle mais sans casque. On peut se déplacer et changer de point de vue. Spatialisé, le son accompagne le visiteur peu importe sa position. Michel Polnareff a choisi les chansons et les illustrations. Tout s’est fait à distance. Il a découvert le résultat final sur un simulateur 3D», a raconté le directeur artistique Marc Benaïche.
A partir de septembre, le chanteur donnera au Palace des concerts à distance les weekends depuis son salon, en Californie où il vit: «j’accueillerai le public chez moi, je jouerai pour eux vraiment en direct, avec une grande interaction (…) un piano-voix à distance à travers des écrans en 360», expliquait-il en janvier sur RTL. Le dernier album de Michel Polnareff date de 2018 et sa dernière tournée en France de 2016, achevée dans la confusion avec des dernières dates annulées et un imbroglio judiciaire avec son producteur de tournée de l’époque contestant les motifs médicaux invoqués par l’artiste.