«Prix Théâtre RFI» : Valérie Cachard (Liban) lauréate de la 6ème édition

91

Le «Prix Théâtre RFI» 2019 a été remis ce dimanche 29 septembre dans le cadre des Francophonies- Des écritures à la scène à Valérie Cachard pour sa pièce «Victoria K, Delphine Seyrig et moi ou la petite chaise jaune». Le jury présidé par le poète-slammeur Abd Al Malik (poète, rappeur) a salué «une pièce écrite par une femme, un texte très sensible, très bien construit, qui travaille sur la ligne de crête de l’émotion, de la mémoire et de la théâtralité». La pièce écrite pour une comédienne peut être endossée par plusieurs voix et le jury a apprécié «un texte ouvert, qui fait confiance à l’imaginaire». Valérie Cachard est née à Beyrouth il y a 40 ans. Elle est auteure de récits, «Déviations et autres détours» – (Tamyras, 2016), de pièces de théâtre – «Matriochka ou l’art de s’évider» – (Antoine, 2015) ainsi que d’écrits accompagnant des travaux artistiques – «Nos âmes en chantier» avec Saïd Baalbaki et «Géographie du printemps» avec François Sargologo, Valérie Cachard est aussi comédienne. Elle est aussi depuis mai 2019 co-présidente de la Commission Internationale du Théâtre Francophone. Pour rappel, le «Prix Théâtre RFI» a pour objectif de promouvoir la richesse des écritures dramatiques contemporaines francophones du Sud et de favoriser le développement de carrière de jeunes auteurs, écrivant en français.