Rachat d’Alice: Free confirme la suppression de 320 à 340 postes

    125

    Le groupe Iliad, maison mère du fournisseur d’accès Internet Free, a confirmé mercredi qu’il allait supprimer «entre 320 et 340» postes sur quelque 1 400 chez Alice, dont il a finalisé l’acquisition fin août. «La réorganisation pourrait entraîner un sureffectif estimé entre 320 et 340 postes dans les fonctions support à Paris», a expliqué une porte-parole d’Iliad. «L’engagement de la direction d’Iliad est de ne procéder à aucun départ contraint de l’entreprise avant mars 2009 et de privilégier dès à présent le dialogue social pour élaborer avec les partenaires sociaux le dispositif d’accompagnement des collaborateurs qui seront concernés», a-t-elle précisé. Mardi, un syndicaliste avait déclaré, sous couvert de l’anonymat, qu’«entre 330 et 350 personnes seraient touchées par la restructuration, sur l’effectif parisien, c’est-à-dire les postes marketing, administratif, ressources humaines… En fait, tout ce qui représente un doublon par rapport à Free». «C’est 90% de l’effectif parisien (390 personnes) qui va partir. C’est énorme», avait-il déploré, en précisant que l’information avait été communiquée lors d’un comité d’entreprise. D’après cette source syndicale, «un plan de volontariat sera ouvert à compter du 1er janvier 2009».