Résultats décevants de Orange au Royaume-Uni: le P.-D.G remplacé

    171

    Le P.-D.G. de l’opérateur mobile et Internet Orange au Royaume-Uni, Bernard Ghillebaert, qui a affiché des résultats décevants en 2006, sera remplacé en décembre par Tom Alexander, ancien P.-D.G. de Virgin Mobile UK, a annoncé lundi France Télécom, sa maison mère, dans un communiqué. M. Ghillebaert reste toutefois au sein du groupe français, dont il deviendra le directeur général des ventes et de l’expérience client, précise le communiqué. «Tom Alexander dirigera la filiale britannique en s’appuyant sur la solidité de ses activités mobiles pour s’ouvrir à de nouveaux domaines, y compris les marchés de la téléphonie fixe et de la télévision numérique», indique France Télécom. M. Alexander a été P.-D.G. de Virgin Mobile au Royaume-Uni, depuis sa création en 1998 jusqu’à sa vente au câblo-opérateur américain NTL en 2006. Il était auparavant directeur commercial adjoint de BT Cellnet. Le Royaume-Uni est un marché très concurrentiel que se dispute plusieurs géants de la téléphonie mobile, comme Telefonica, Vodafone et Deutsche Telekom. France Télécom, présent sur ce marché depuis qu’il a racheté Orange en 2000, y souffre. Sa filiale Orange UK a enregistré en 2006 des résultats en recul de 17,3%, pour un taux de marge opérationnelle (profitabilité) de 23,4%, bien en-deça des performances de ses principales filiales de téléphonie mobile: 38,8% en France, 27,8% en Espagne, 35,7% en Pologne.