Les robots de «Transformers» débarquent à La Havane

303

Quelques semaines à peine après le tournage d’une poignée de scènes de «Fast & Furious 8», La Havane accueille depuis samedi dernier l’équipe de «Transformers 5», illustrant le fort intérêt des studios hollywoodiens pour la capitale cubaine depuis le dégel Cuba-USA. Si les 12 jours de tournage de «Fast & Furious 8» (Universal) fin avril ont nécessité une imposante logistique et occasionné des désagréments pour les habitants de La Havane, celui de «Transformers 5» devrait être beaucoup plus bref et discret, a précisé l’Icaic, l’Institut de cinéma cubain. Paramount Pictures n’a envoyé en effet qu’une «petite équipe» pour un tournage «qui ne perturbera pas la vie normale» des Havanais. Dans la foulée du rapprochement engagé fin 2014 entre les présidents américain Barack Obama et cubain Raul Castro, le Département du Trésor a consenti une série d’assouplissements à l’embargo imposé à l’île depuis 1962. Et depuis janvier dernier, les productions américaines se sont vues accorder le droit de tourner à Cuba.