RSF soutient l’ouverture d’un centre pour les journalistes russes à Paris

147

L’association Russie-Libertés inaugure à Paris un espace de coworking dédié aux activités civiques et anti-guerre pour les Russes partageant les valeurs de démocratie et de liberté. Partenaire de cette initiative, Reporters sans frontières (RSF) subventionne dans cet espace un studio pour les journalistes russophones en exil en France. L’association française Russie-Libertés, avec les organisations de soutien à la société civile Free Russia Foundation et Institut Sakharov, ouvrait en effet ce 28 février un accélérateur pour les initiatives civiques et anti-guerre des Russes et russophones exilés à Paris qui partagent les valeurs de la démocratie et de la liberté, dont les journalistes. Un studio professionnel, subventionné par RSF, sera à leur disposition dans cet espace de 185 m² au cœur de la capitale française. «Les journalistes forcés à l’exil à cause des persécutions et de la censure imposée par les autorités russes veulent continuer à informer leurs concitoyens depuis la France. RSF salue l’ouverture d’un espace unique à Paris, propice aux échanges fructueux, qui leur permettra de travailler librement», déclare Jeanne Cavelier, Responsable du bureau Europe de l’Est et Asie centrale de RSF