S. LELOUCH (Diversité du Cinéma Français) : «Nous créons la première cryptomonnaie le «KlapCoin» pour le cinéma»

236

Dirigée par Sarah Lelouch et Joël Girod, la Diversité du Cinéma Français (DCF) est une société indépendante privée destinée à soutenir les œuvres audiovisuelles françaises en finançant leur développement grâce à une nouvelle cryptomonnaie : le KlapCoin. L’occasion pour média+ d’évoquer ce projet avec Sarah LELOUCH, Directrice Générale de la DCF.

media+

Qu’est-ce que la Diversité du Cinéma Français (DCF) ?

Sarah LELOUCH

Je suis partie du constat que le public, bien qu’acteur majeur du succès d’un film, ne participait pas à son processus de création. La création d’un film débute par une étape essentielle, mais souvent sous-évaluée financièrement et matériellement : la phase du développement. C’est en effet l’instant où se finalisent l’écriture du scénario, les négociations de droits d’auteurs, le casting et le devis de fabrication. Accompagnés de Joël Girod, Directeur Général de la DCF, nous souhaitons offrir les ressources financières nécessaires au développement de nouvelles œuvres en permettant au public de devenir acteur de l’économie réelle du cinéma français dans toute sa diversité. Pour ce faire, nous créons la première cryptomonnaie pour le cinéma : le klapCoin. Cette dernière sera accessible à tous à partir de janvier 2022.

media+

Comment fonctionne cette cryptomonnaie ?

Sarah LELOUCH

Créée exclusivement pour le Cinéma, cette cryptomonnaie française nouvelle génération et vertueuse au niveau environnemental, a pour objectif d’offrir des perspectives de profits attractifs et des droits additionnels exclusifs à ses investisseurs. Investir dans le klapCoin, c’est à la fois générer du profit et bénéficier de droits uniques associés (places de cinéma, avant-premières, mention aux crédits du film…), tout en étant impliqué dans les futures œuvres à développer validées par un comité d’experts.

media+

Comment seront sélectionnées les œuvres qui bénéficieront de cet investissement ?

Sarah LELOUCH

Un comité d’experts, que nous présenterons à la mi-décembre, sélectionnera les œuvres audiovisuelles, quels que soient leurs formats, thèmes ou genres, qui bénéficieront du soutien financier de la DCF. Ce comité est parrainé par Claude Lelouch, Président d’honneur de la Diversité du Cinéma Français, et sera composé de dix membres permanents, professionnels du cinéma (comédiens, producteurs, réalisateurs, agents artistiques…). Le comité pourra également faire appel à des membres invités spécialisés. Ce comité d’experts entend garantir la qualité des œuvres et des talents développés par LA DCF.

media+

Quels sont vos objectifs ?

Sarah LELOUCH

Nous espérons une première levée de deux à huit millions d’euros en un à trois mois. Ainsi, les créateurs pourront contourner les circuits traditionnels de financement du cinéma. Les investisseurs, professionnels ou non, peuvent espérer voir la valeur de leur monnaie augmenter, et toucher des revenus lorsque les films sortiront en salles. Le cinéma a besoin d’idées neuves.

media+

Sur cette cryptomonnaie, qui est votre partenaire ?

Sarah LELOUCH

Afin d’assurer une parfaite qualité et sécurité de l’ensemble des opérations technologiques de la DCF, nous collaborons avec la société Exaion, une filiale française du groupe EDF, spécialisée dans la fourniture cloud de solutions blockchain et de calcul haute performance (HPC et Intelligence Artificielle).