Suppression pub TV: la Fédération française des télécoms opposée à une taxe

    226

    La Fédération française des télécoms réaffirme son «opposition déterminée» à une taxe sur le chiffre d’affaires des opérateurs de téléphonie mobile et les fournisseurs d’accès Internet pour financer la suppression de la publicité dans l’audiovisuel public. Dans une lettre adressée à Jean-François Copé et aux membres de sa commission, la Fédération juge qu’«une telle taxe serait en effet extrêmement dangereuse pour ce secteur, qui est l’un des moteurs de la croissance en France». «La conséquence inéluctable de la taxation sera la hausse de la facture et donc un impact négatif supplémentaire sur le pouvoir d’achat» des Français, écrit la Fédération qui souligne qu’aucun autre pays «n’a eu recours à la taxation du chiffre d’affaires des entreprises du secteur du numérique». Le rapport de la commission Copé doit être remis mercredi au président de la République. Une de ses préconisations est une taxe de 0,5% sur le chiffre d’affaires des opérateurs de téléphonie mobile et des fournisseurs d’accès Internet qui rapporterait 210 millions d’euros.