«SVoD, avec ou sans publicité, BVoD, AVoD / FAST», le Baromètre OTT de NPA Conseil

125

NPA Conseil vient de publier son Baromètre OTT «SVoD, avec ou sans publicité, BVoD, AVoD / FAST». Il ressort de cette étude un niveau plus haut pour la pénétration de la SVoD en France. Effaçant le précédent record du printemps 2021, la SVoD a en effet atteint à la fin septembre un nouveau record, avec 53,2% des Français qui se déclarent utilisateurs réguliers d’un service au moins.

Le nombre de services consommés par utilisateur reste stable, lui, à 1,9. Comme aux Etats-Unis, par rapport à ses compétiteurs locaux, Netflix apparait comme le service le moins exposé au churn, et Canal+ Séries celui qui en souffre le plus. Prime Video et Disney+ se situent dans une position intermédiaire.

A noter aussi que concernant la SVoD hybride avec publicité, il n’apparait pas de risque apparent de fuite d’abonnés pour Disney+ en cas de prix plus élevé.

Pour le forfait avec publicité qu’il lancera le 8 décembre aux Etats-Unis, Disney+ a choisi une option différente de celle retenue par Netflix: l’ouverture aux annonceurs du forfait actuellement proposé, et la création d’un forfait sans publicité commercialisé outre Atlantique à 10,99$, soit trois dollars de plus.

Sur la base des intentions déclarées par les panélistes, une formule comparable en France – la création d’un abonnement sans publicité à 11,99€ – pourrait porter la pénétration à 25%. Elle se traduirait, en outre, par une meilleure monétisation des comptes (augmentation de l’Arpu ou revenus publicitaires).

Le baromètre révèle d’autre part que près d’un Français sur trois (31,4%) indique utiliser «plusieurs fois par semaine» l’une des quatre plateformes leaders de replay / BVoD (6Play, arte.tv, france.tv et myTF1), soit deux points de plus qu’à la fin mars (29,4%) et 7,5 de plus en deux ans (29,4% en septembre 2020).

Alors que le public de la télévision est réputé vieillissant, il n’est pas neutre de constater que la part des utilisateurs pluri-hebdomadaires est de 41 % chez les moins de 35 ans.

Concernant les spécialistes de l’AVoD et des FAST (les notions restent très imbriquées à ce stade dans les différentes offres, et ne sont pas distinguées auprès des répondants du Baromètre OTT), le gain de notoriété enregistré en dix mois est spectaculaire: plus d’un Français sur deux déclare désormais connaître au moins l’une des six offres testées (51,2%), alors qu’ils n’étaient que 46,1% en mars.

Cette étude a été réalisée du 6 au 12 octobre auprès de 1.932 répondants de 15 ans et plus, et du 27 octobre au 3 novembre auprès de 3.884 répondants.