T. DUGLET (Amazon Music France) : «Nous proposons des expériences toujours plus immersives»

102

Ambition renouvelée pour Amazon Music en France. Depuis 2017, le service permet aux clients français d’accéder à des millions de titres, de nombreuses playlists et des stations personnalisées avec leur voix. En parallèle, Amazon accompagne les artistes et souhaite développer avec eux des contenus exclusifs, mais aussi des fanbases solides. Tour d’horizon de la stratégie avec Thomas DUGLET, Directeur d’Amazon Music France.

MEDIA +

Comment se porte Amazon Music en France ?

THOMAS DUGLET

Très bien ! L’industrie de la musique – au même titre que le marché du podcast – vit une époque hyper stimulante. Nous assistons à un changement de l’économie du secteur. Le basculement de la consommation musicale sur le digital génère aujourd’hui la grande majorité des revenus. Lancé en France en 2017, Amazon Music s’est développé grâce à un service d’abonnement premium à 9,99€/mois baptisé Amazon Music Unlimited. Ce dernier donne accès à plus de 90 millions de chansons en HD. Nous sommes l’un des seuls services à proposer une qualité CD par défaut sur tout notre catalogue. Ensuite, nous avons lancé Amazon Music Prime qui est inclus dans l’abonnement Prime. Il donne accès à 2 millions de titres (parmi 90 millions) avec des playlists, les dernières nouveautés, podcasts, mais aussi l’accès aux paroles de chansons. Enfin, nous avons lancé Amazon Music Free, un service gratuit avec publicités pour une expérience en shuffle afin de satisfaire ceux qui ne veulent souscrire à aucun abonnement.

MEDIA +

Face à des acteurs comme Spotify ou Deezer, quel est votre positionnement?

THOMAS DUGLET

Nous avons des offres différentes et complémentaires en termes de prix et d’accès. De fait, nous élargissons le segment des utilisateurs. 25 à 30% des Français utilisent aujourd’hui un service de streaming musical gratuit ou payant, contre plus de 80% aux Etats-Unis. Il y a encore un fort potentiel dans notre pays. Amazon Music, ce sont aussi des fonctionnalités différenciantes comme la commande vocale ou le live stream sur Twitch qui est disponible directement sur notre application. N’importe quel artiste voulant faire du contenu live sur Twitch, peut le relier à son compte Amazon Music et diffuser ainsi son contenu directement dans notre application. Nous produisons également des sessions pour notre chaîne «Amazon Music France» sur Twitch où nous invitons régulièrement des talents. Ça leur donne l’opportunité de toucher une nouvelle audience.

MEDIA +

Quelle place accordez-vous à l’innovation dans la stratégie d’Amazon Music ?

THOMAS DUGLET

L’innovation est au cœur de notre développement. A cet égard, nous proposons des expériences toujours plus immersives. Dans certains pays par exemple, nous avons intégré le merchandising des artistes dans l’application Amazon Music. On réfléchit à cette option pour la France. Nous offrons aussi davantage de services aux talents. Le portail Amazon Music for Artists permet aux créateurs de suivre, au quotidien, les résultats et les tendances sur leur catalogue. Possibilité aussi de gérer sa fanbase, de publier du contenu (messages audio et vidéo). Notre souhait est d’offrir un éventail de services pour faire d’Amazon Music, la première destination auprès des créateurs. Innovation toujours avec le développement de l’audio spatial pour une meilleure qualité d’écoute.

MEDIA +

Fini l’encodage en MP3 ?

THOMAS DUGLET

Ça a été une hérésie d’être resté sur des formats qui dataient de l’encodage MP3. C’était pourtant la norme depuis 15 ans dans l’industrie musicale. Nous avons été les premiers à proposer des sons en qualité CD, sans frais supplémentaires pour les utilisateurs.

MEDIA +

Comment évolue votre rôle auprès des artistes ?

THOMAS DUGLET

Nous sommes un canal de distribution et d’amplification de leur talent. Nous souhaitons raconter avec eux des histoires qu’on ne retrouve pas ailleurs. C’est ce que nous faisons avec les Amazon Originals, des productions exclusives qui sont l’aboutissement de plusieurs mois de travail avec les talents. Nous voulons aussi qu’il y ait une rencontre entre l’artiste et sa fanbase via Amazon Music. Nous avons à cœur de développer des outils pour eux. En parallèle, nous travaillons les sorties d’albums chaque semaine avec des artistes locaux. On aura prochainement des annonces à faire en matière de podcasts musicaux. Les artistes sont nombreux à s’intéresser à ce format pour raconter leur quotidien de manière différente.

MEDIA +

Des podcasts musicaux ?

THOMAS DUGLET

Oui, parce que la musique est chargée d’histoires et d’anecdotes. Ce type de podcast permet une prise de parole différente pour les artistes. Ils engagent ainsi leur communauté à travers un format intemporel.

MEDIA +

Quels sont les futurs enjeux d’Amazon Music ?

THOMAS DUGLET

L’innovation reste ancrée dans la culture d’Amazon Music. Nous avons récemment ajouté de nombreuses fonctionnalités comme l’accès aux paroles des chansons et aux crédits. En valorisant les contributeurs (compositeurs, paroliers et producteurs) de chaque titre, nous créons du contexte. Il est possible de cliquer sur chacun des noms et d’accéder au reste des œuvres sur lesquelles les contributeurs ont travaillé. Autre enjeu, le développement des audiences et des fanbases de créateurs. Ce travail est au cœur de nos réflexions pour les années à venir. Nous voulons créer des outils permettant à l’artiste d’être en contact plus direct avec son public. Enfin, nous poursuivons nos actions marketing, éditoriales et relationnelles avec l’industrie musicale.