Thales dément toute vente d’équipements pour du brouillage radio en Chine

    158

    Le groupe français Thales a démenti dimanche avoir vendu à la Chine des équipements destinés à brouiller la réception d’émissions de radio. «Le groupe Thales tient à préciser que Thales Broadcast Multimedia a vendu fin 2002 à la Chine des équipements de radiodiffusion standard dans les bandes des ondes courtes», a indiqué le groupe dans un communiqué. «Ces équipements, exclusivement conçus pour des émissions de radiodiffusion grand public, sont identiques aux équipements installés dans de nombreux pays dans le monde. Ce sont les seuls équipements vendus par Thales dans ce domaine à la Chine», a-t-il ajouté. Thales souligne que «ces équipements civils classiques n’ont jamais fait l’objet d’aucune restriction à l’exportation».