Trois questions à … Bruno Fitoussi, consultant dans les activités de poker à la télévision et ancien directeur du poker à l’Aviation Club de France

    290

    Vendredi 7 décembre, la cérémonie des «European Poker Awards» s’est tenue à l’Aviation Club de France. A cette occasion, Bruno Fitoussi, consultant dans les activités de poker à la télévision et ancien directeur de l’Aviation Club de France explique pour media+ l’évolution des programmes de poker à la télévision.

    média + : Comment expliquez-vous la multiplication des émissions de Poker à la télévision ?

    Bruno Fitoussi : Ce phénomène de multiplication des émissions de Poker à la télévision vient des Etats-Unis. C’est le «World Poker Tour», première émission de poker à la télévision, qui a provoqué un véritable boom médiatique en 2001 et a fait exploser l’audimat aux Etats-Unis. Des émissions ont été créées par la suite en Angleterre. En France, la première émission télévisée sur le Poker était «Le tournois des as» sur Paris Première. Quelques mois plus tard, Canal+ a racheté et diffusé les épisodes du «World Poker Tour» des Etats-Unis. C’est à partir de ce moment là que le Poker a explosé en France et que par la ensuite les autres chaînes ont voulu avoir leurs propres émissions. De plus, de grands sportifs (Tony Parker, Vikash Dhorasso, Raymond Domenech) et des stars du show business (Patrick Bruel , Ben Affleck…) se sont mis à jouer au Poker. Les chiffres d’audimats ne font qu’augmenter au fur et à mesure des émissions. Aujourd’hui, près de 500 000 téléspectateurs suivent des émissions comme «Direct Poker» sur Direct8, qui représente la meilleure audience de la chaîne, ou le «World Poker Tour» sur Canal+.

    média + : Quelles sont les chaînes qui diffusent des émissions de Poker ?

    Bruno Fitoussi : Il y a le WPT (World Poker Tour) sur Canal+, «Direct Poker» sur Direct 8 toutes les semaines sur 50 semaines et les «World Series of Poker» (Championnat du monde de poker) sur RTL9. Je ne connais pas l’état des négociations entre le groupe Partouche et TF1 mais cette dernière va sans doute distribuer des émissions de Poker en 2008 à travers une de ses filiales comme Eurosport. Je sais que le groupe Barrière discute avec plusieurs chaînes dont M6 et peut-être avec le service public pour retransmettre le «Barrière Poker Tour». Benjamin Castaldi a racheté les droits du programme «Strip Poker» présenté par Eve Angeli et qui sera diffusé sur W9 à partir de janvier ou février 2008. Pour ma part, je suis en négociation pour une nouvelle émission en prime l’année prochaine sur NRJ 12 intitulée «Poker school». C’est l’équivalent de la «Star Academy» mais pour le Poker. Paris Première continue de diffuser l’émission «Le tournoi des as» et de son côté, Game One est en préparation d’un projet.

    média + : Quelles sont les perspectives d’avenir du Poker à la télévision ?

    Bruno Fitoussi : On s’aperçoit que ce phénomène qui a débuté en 2001 provoque moins d’effets de surprise qu’auparavant. Néanmoins, l’audimat reste très fort. De nouveaux programmes sortent en France. Il n’y a pas de diminution du phénomène. Ce n’est plus seulement un phénomène de mode. Aujourd’hui, il y a probablement 1 million de joueurs de Poker en France. On estime que d’ici à 2009 il y en aura 2,5 à 3 millions, ce qui correspond à 2-3% de l’ensemble des joueurs du monde entier. On peut donc espérer voir encore beaucoup de poker à la télévision.