V. DREMEAUX (FreeWheel) : «En France, 62% des personnes interrogées regardent une vidéo sur une plateforme AVOD chaque semaine»

112

FreeWheel et Happydemics publient une étude sur les changements d’habitudes de consommation des Français en matière de consommation de TV connectée (CTV). L’occasion pour média+ de décrypter ces résultats avec Virginie DREMEAUX, Vice President, Marketing and Communications, International chez FreeWheel.

Comment a été réalisée votre enquête ?

Cette étude visait à recueillir les préférences des téléspectateurs utilisant une TV connectée (CTV) en matière de streaming et leurs attitudes face à la publicité. Pour mener l’enquête, nous avons fait appel à Happydemics, spécialiste des études de consommation en ligne, qui a collecté les réponses auprès de 3 354 téléspectateurs de CTV représentatifs de la population locale en Allemagne, Espagne, France, Italie, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Ces réponses ont été collectées entre le 28 février et le 3 mars 2022.

Selon votre étude, comment les Européens utilisent les smart TV et le streaming ?

Notre enquête montre que la smart TV est le canal préféré des Européens pour accéder à la CTV : près des deux tiers des répondants s’en servent. Les services de streaming sont la méthode plébiscitée du public pour accéder au contenu vidéo premium : 94% des téléspectateurs de CTV interrogés regardent les contenus des chaînes de TV, SVOD et AVOD, aux côtés des chaînes de télévision en direct. En moyenne, ils accèdent à 3,5 plateformes de streaming différentes. A noter également, l’AVOD prend de l’ampleur, avec plus des deux tiers des téléspectateurs de CTV dans ces pays consommant ce type de contenu sur une base hebdomadaire.

Qu’en est-il de l’utilisation des box opérateurs ?

En moyenne, les Européens sont 30% à avoir recours aux box opérateurs. En raison de sa nature unique et de la forte pénétration des opérateurs télécoms, la France est une exception en matière d’utilisation des décodeurs sur les marchés européens. Près des trois quarts (72%) des Français interrogés déclarent utiliser un décodeur box pour connecter leur téléviseur à Internet, ce qui est bien supérieur à la moyenne des pays étudiés. Cependant, un nombre croissant de téléspectateurs déclarent utiliser leur CTV via des appareils externes (21%) ou directement à partir d’une smart TV (22%). Cela tend à montrer que les utilisateurs de CTV en France sont de plus en plus conscients des options qui s’offrent à eux, et cela, à mesure que le marché arrive à maturité.

Les plateformes AVOD font-elles parties des habitudes des consommateurs ? Oui, de plus en plus. En France, 62% des personnes interrogées regardent une vidéo sur une plateforme AVOD chaque semaine. 45% des utilisateurs y accèdent chaque jour. Le coût est le principal attrait pour les téléspectateurs d’AVOD : 53% déclarent que pouvoir regarder gratuitement est ce qu’ils apprécient le plus à propos de l’AVOD – un chiffre qui grimpe à 87% parmi les consommateurs de séries télévisées populaires. À noter que les services FAST (free ad supported TV), même s’ils sont encore naissants, représentant déjà environ 30% du total de l’AVOD en France (28% dans les pays européens étudiés). La spécificité de ces chaînes gratuites et financées par la publicité est de proposer une expérience en streaming la plus proche de la TV traditionnelle. Leur croissance est rapide, car les consommateurs recherchent davantage de moyens (gratuits) et un accès facilité à différents types de contenus vidéo premium.