Allemagne: la vente des fréquences 5G va apporter quelque 6,5 milliards d’euros dans les caisses de l’Etat

47

La vente des fréquences 5G va apporter quelque 6,5 milliards d’euros dans les caisses de l’Etat allemand qui veut utiliser la manne pour développer le numérique dans le pays, selon le résultat de l’enchère annoncé mercredi. Quatre sociétés se partagent les fréquences: Deutsche Telekom, l’ancien opérateur historique qui prend la part du lion, Vodafone, Telefónica/O2 et 1&1/Drillisch, a annoncé l’agence fédérale allemande des réseaux dans un communiqué. C’est plus qu’attendu par les spécialistes du secteur qui avaient misé entre 3 et 5 milliards. 

«Les fréquences doivent non seulement introduire les nouveaux standards 5G mais aussi une meilleure couverture mobile en Allemagne», a souligné le patron de l’agence Jochen Homann, alors que la première économie allemande reste en retard dans ce domaine. Le déploiement de la 5G, qui permettra de transmettre beaucoup plus rapidement de très grandes quantités de données, est présenté comme le prochain grand défi en matière de télécoms dans le monde. Elle doit permettre le développement de technologies futuristes, comme l’intelligence artificielle, les véhicules autonomes ou les usines automatisées.Il suscite l’espoir de nombreuses applications nouvelles, mais aussi des inquiétudes concernant la sécurité de cette technologie.