Altice : «pas d’autre choix» que de restructurer les médias, Patrick Drahi

54

 «Il n’y a pas d’autre choix que de restructurer» les médias d’Altice, touchés de plein fouet par la chute des recettes publicitaires, a estimé mercredi le président de la société Patrick Drahi, au lendemain de l’annonce du plan social visant sa filiale NextRadioTV. 

«Malheureusement, nous avons décidé de réorganiser rapidement ce groupe et nous avons entamé les négociations avec les employés depuis hier car il n’y a pas d’autre choix que de restructurer cette activité», a déclaré Drahi lors d’une conférence avec des analystes pour commenter les résultats du groupe. 

Altice a publié un chiffre d’affaires en hausse de 3,6% au premier trimestre à 3,6 milliards d’euros, porté par ses revenus dans les télécoms avec notamment SFR en France, et a confirmé ses objectifs pour 2020 malgré la crise économique liée à la pandémie de Covid-19. 

NextRadioTV, filiale d’Altice France et maison-mère de BFMTV et RMC, a annoncé mardi préparer un plan social qui verra le recours aux intermittents, aux pigistes et aux consultants divisé par deux et concernera aussi les CDD et les CDI, sans préciser le nombre de départs visés. 

Le président d’Altice espère que NextRadioTV, «une magnifique entreprise», «retrouvera la croissance l’an prochain» et a balayé les critiques sur le coût social du plan de restructuration. 

«Comme vous le voyez, nous serons comme toujours critiqués parce que nous sommes les premiers à déclencher quelque chose», a déclaré l’homme d’affaires. 

«Nous étions les premiers à déclencher des mesures de chômage partiel en France (fin mars, NDLR); nous avons été critiqués, nous étions chaque jour dans les principaux journaux, mais deux semaines plus tard tout le monde a fait pareil». 

Si les audiences télévisuelles, et notamment celles de l’information, ont atteint des records pendant la crise, les recettes publicitaires n’ont pas suivi et leur écroulement risque d’être durable. 

Alors que le secteur publicitaire s’attend à perdre quasiment un quart de sa valeur cette année, NextRadioTV entend aussi économiser sur le sport, secteur complètement chamboulé par la crise sanitaire, avec l’arrêt début juin de sa chaîne d’information RMC Sport News. 

Ce plan intervient dans un contexte de restructuration plus large de la branche médias d’Altice France: sortie de l’activité presse avec la reprise de L’Express par Alain Weill et cession de Libération à une fondation, et nouveau management avec la nomination en janvier d’Arthur Dreyfuss, un proche de Patrick Drahi.