Avec le CNC, les créateurs du web s’invitent au Festival de Cannes

149

A l’occasion du Festival de Cannes, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) organise, pour la troisième année consécutive, une résidence dédiée aux talents du web. «L’idée, c’est de développer des passerelles entre différentes générations de créateurs, différentes écritures, celle du web et du cinéma», explique Frédérique Bredin, Présidente du CNC. 14 créateurs vidéo ont été sélectionnés pour cette résidence, qui se tiendra à Cannes, du 15 au 22 mai. En plus de participer à différentes tables rondes et rencontres professionnelles, les résidents auront l’occasion de produire, sur place, différents contenus audiovisuels, liés ou non à leur expérience au Festival. La première de ces vidéos, «Mon corps est à moi», a été réalisée par l’auteure, comédienne et show runner, Julie Barjeton, en hommage à Agnès Varda. Elle sera diffusée ce mardi, à 17h sur les chaînes YouTube CNC Talent et Le Meufisme. «Cette année, nous accueillons également François Theurel, le créateur de la chaîne Le Fossoyeur de films, ou encore l’influenceur Just Riadh, qui va produire chaque jour des stories Snapchat pour raconter le festival», explique Frédérique Bredin. L’organisation de cette résidence s’inscrit dans le cadre du fonds CNC Talent, le premier fonds de soutien du CNC entièrement dédié à la jeune création numérique. «Depuis sa création en 2017, CNC Talent a permis de soutenir les projets – vidéos ou chaînes – de plus de 150 YouTubers, vidéastes et créateurs du web», précise Frédérique Bredin. La résidence CNC Talent sera par ailleurs mise en valeur tous les jours, du 13 au 17 mai, sur les ondes de France Inter. Cinq résidents seront interviewés dans des pastilles programmées en ouverture de l’émission l’Instant M, diffusée du lundi au vendredi à 9h40.