CNC : Laure Adler nommée à la présidence de la commission de soutien au scénario du CNC

107

Laure Adler, journaliste, biographe, essayiste, éditrice, productrice de radio et de télévision, a été nommée Présidente de la commission du soutien au scénario du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), à compter du 1er septembre 2019 et pour une durée d’un an. Dominique Boutonnat, Président du CNC, «tient à remercier Dominique Bourgois, qui a assuré la présidence de la commission de 2017 à 2019, ainsi que les membres sortants, pour leur implication et leur travail essentiels au bon fonctionnement de ce dispositif».

La commission du soutien au scénario a été mise en place en mars 2002 à la suite du rapport du producteur Charles Gassot, consacré à l’écriture. Ce dispositif permet d’attribuer deux types d’aides: une aide à l’écriture destinée à des projets présentés sous la forme d’un synopsis, et une aide à la réécriture, ouverte à des projets présentés sous la forme de scénarios.

Cette commission a pour objectif d’accompagner et de favoriser l’ambition et la créativité. Elle encourage l’écriture collective en permettant aux auteurs de s’adjoindre le concours de scénaristes expérimentés ou de consultants.

Ce dispositif s’inscrit par ailleurs dans une démarche plus globale du Centre national du cinéma et de l’image animée visant à renforcer, dans la production des films, la part réservée au financement de l’écriture, contribuant ainsi à l’amélioration de la qualité des œuvres. En 2019, le budget du soutien au scénario s’élève à 1.100.000 euros. Le CNC soutient ainsi chaque année une quarantaine de projets. Les subventions attribuées peuvent aller jusqu’à 30.000 euros pour l’aide à l’écriture et 21.000 euros pour l’aide à la réécriture.

«Atlantique» de Mati Diop, qui  a reçu le Grand Prix du jury au Festival de Cannes (sortie en salle le 2 octobre 2019), a, par exemple, obtenu l’aide à l’écriture du CNC en 2015.

Titulaire d’une maîtrise de philosophie et d’un doctorat d’histoire, Laure Adler commence sa carrière à France Culture en 1974 en tant que journaliste puis participe à plusieurs émissions de télévision. En 1990, elle est nommée chargée de mission à l’Elysée pour la culture, avant de devenir en 1992, directrice des documentaires et des émissions culturelles sur France 2 et conseillère à la présidence de France Télévisions. Elle intervient dans des magazines historiques ou culturels à succès à la télévision comme à la radio.

De 1999 à 2005, Laure Adler dirige France Culture. Son parcours la conduit également dans le milieu de l’édition où après avoir collaboré avec les éditions Payot, Denoël et Plon, elle entre en 1997 chez Grasset en tant que responsable des essais et documents.

Ecrivaine, elle est l’auteure de plusieurs ouvrages historiques, notamment «Les premières journalistes» (Payot), «Les femmes politiques» (Seuil), «Sur les pas d’Hannah Arendt» (Gallimard), et d’une biographie de Marguerite Duras (Gallimard) pour laquelle elle a reçu le Prix Femina de l’essai.