CNC : publication du rapport complet de la cartographie des usages de l’IA dans les filières cinéma, audiovisuel et jeu vidéo

101

Après avoir dévoilé les principaux enseignements de l’étude lors de la journée «Créer, produire, diffuser à l’heure de l’intelligence artificielle» organisée le 6 mars dernier, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) publie la version augmentée de la cartographie des usages de l’intelligence artificielle dans les filières du cinéma, de l’audiovisuel et du jeu vidéo.

Depuis le lancement en janvier 2021 du modèle de génération d’image DALL-E par OpenAI, puis de ChatGPT en novembre 2022, les technologies d’Intelligence Artificielle (IA) générative bousculent notre vision de ce dont est capable une machine.

Les filières de l’image animée se trouvent aujourd’hui face à des technologies à la puissance inédite, qui ont le potentiel de modifier en profondeur la manière dont sont créées, produites et diffusées les œuvres cinématographiques, audiovisuelles et vidéoludiques.

Afin de mieux comprendre les impacts réels de l’intelligence artificielle et suivre l’évolution des usages dans le temps, le Centre national du cinéma et de l’image animée a lancé un nouvel Observatoire de l’IA. Dans ce cadre, Bearing Point a été missionné pour réaliser une première cartographie des usages actuels et potentiels de l’intelligence artificielle, dans les métiers du cinéma, de l’audiovisuel et du jeu vidéo.

Cette étude a permis d’identifier les opportunités et risques potentiels sur ces filières, notamment en termes d’emploi.

Le rapport complet analyse une soixantaine de cas d’usage de l’intelligence artificielle, avec pour chacun, une fiche synthétique évaluant leur potentiel d’adoption, leur intérêt, leur degré de maturité et l’impact pressenti sur les métiers.

Pour la réalisation de cette étude, Bearing Point a combiné une recherche documentaire à visée exhaustive et la conduite d’une trentaine d’entretiens avec des professionnels des secteurs du cinéma, de l’audiovisuel et du jeu vidéo.

Les technologies et les usages évoluant rapidement, les résultats de cette étude sont à considérer comme un reflet de la période décembre 2023 – janvier 2024, durant laquelle cette dernière a été réalisée.