Droits TV: une réunion entre Maxime Saada (Canal+) et Vincent Labrune (LFP) annulée au dernier moment

61

Une réunion prévue ce mardi 18 juin entre Maxime Saada, le patron de Canal+, et Vincent Labrune, le président de la LFP, pour enfin évoquer les droits télé de la Ligue 1, a été annulée au dernier moment, a confirmé mercredi une source proche du dossier, confirmant une information du journal L’Equipe.

Ce devait être une première prise de contact entre la LFP, embourbée dans des négociations qui n’aboutissent pas pour attribuer les droits TV de la Ligue 1 pour la période 2024-2029, et Canal+, diffuseur historique du football français, qui refusait jusqu’alors d’y prendre part.

Mais selon le quotidien sportif, la rencontre a été annulée à la toute dernière minute par Maxime Saada, courroucé par les propos tenus par Vincent Labrune dans le journal «Le Monde» mis en ligne quelques instants plus tôt, expliquant pourquoi au moment de la défection de Mediapro fin 2020, il avait préféré Amazon, l’actuel diffuseur de la Ligue 1, à Canal+. Des arguments que la chaîne cryptée n’accepte pas. Cependant, si le rendez-vous a été annulé, il a néanmoins été prévu et pourrait donc éventuellement être reprogrammé. Maxime Saada a déclaré dans une interview au Figaro que «Canal+ ne sera pas le fossoyeur du football français», tout en précisant qu’il ne négocierait pas les prochains droits de la Ligue 1 avec la LFP.

Après avoir imaginé un plan A avec la chaîne qatarienne beIN Sports, son interlocuteur privilégié dans les négociations pour les droits TV, mais jamais proposé à Canal+ selon la chaine cryptée, la LFP s’active depuis quelques mois à un plan B, privilégié actuellement.

Ce plan verrait l’instance créer sa propre chaîne pour un abonnement à 25 euros mensuels et distribuée sans exclusivité par différents opérateurs via les fournisseurs d’accès à internet (Orange, Free, SFR, Bouygues), les télés connectées et consoles de jeux ainsi que les plateformes comme Prime Video, DAZN et Canal+ donc.

Le Conseil d’administration de la LFP doit se réunir vendredi pour faire le point sur l’avancée des négociations. Il est encore prévu qu’il se réunisse la semaine suivante pour un nouveau point d’étape, selon une source proche de l’instance.