F. BITOUZET (Publicis Group) : «Plateforme Voilà : nous avons signé un partenariat avec le festival de Cannes en tant que solution native streaming»

213

Ce lundi 21 mars 2022, Orange et Publicis ont présenté à la presse la plateforme Voilà, une solution accompagnant la digitalisation des événements professionnels. L’occasion pour média+ d’évoquer cette plateforme avec François BITOUZET, DG Publicis Live et co-fondateur de Voilà. 

Orange et Publicis lancent Voilà. Que représente cette plateforme ?

Orange et Publicis ont annoncé la création de Voilà, une coentreprise accompagnant la digitalisation des événements professionnels. L’offre de Voilà se caractérise par la mise à disposition d’une plateforme cloud de production d’événements hybrides, personnalisable et accessible en mode SaaS. L’origine de ce projet, porté par Orange et Publicis, remonte au début de la crise de la Covid-19 et la mise en place des mesures sanitaires. De nombreux professionnels ont été contraints de revoir le format de leurs événements et de se reporter sur une solution en distanciel. Bien souvent, les outils utilisés ont montré leurs limites pour la gestion d’un événement.

Que propose la plateforme Voilà ?

La plateforme propose une solution de bout en bout pour aider à la préparation des événements (envoi d’emails, site dédié), à l’animation (player, interactions…) et à l’analyse post-événement via un monitoring complet des actions, mais aussi des fonctionnalités pensées pour les besoins spécifiques de l’événementiel telles que la qualité visuelle HD, une scalabilité potentielle de 100 000 participants, une personnalisation du player et du site évènementiel, ou bien encore une interactivité enrichie (sondages, chat, Q&A, etc..) via un affichage direct sur le live. Enfin, nous proposons de simplifier l’organisation des événements digitaux au travers d’un back office intuitif qui permet en moins de cinq minutes de créer son événement.

Quel est le business model mis en place ?

Cette plateforme a demandé un investissement d’une vingtaine de millions d’euros, pris en charge à 50/50 par le Groupe Orange et le Groupe Publicis. Concernant le business model, nous proposons notre plateforme Voilà soit pour un usage unique pour un événement ou soit sous la forme d’un abonnement. Le ticket d’entrée est inférieur à 5.000 euros. 

Quels sont les premiers retours de vos clients ?

En 2021, la plateforme Voilà a été proposée, testée et validée sur 41 événements. Notre premier client a été Cartier pour un événement en juin 2021. Depuis, nous avons travaillé avec Viva Tech ou encore Safran. Pour 2022, nous avons déjà signé un partenariat avec le festival de Cannes en tant que solution native streaming. Avec cette offre, nous répondons à la demande des entreprises, mais aussi des acteurs du secteur culturel. Enfin, l’objectif est de proposer cette solution à l’ensemble des acteurs du secteurs, et non spécifiquement aux clients BtoB du Groupe Orange et de Publicis Groupe. 

La plateforme Voilà s’exporte-t-elle sur le marché international ? 

Pour le moment, nous nous concentrons sur le marché français. À horizon 2023, il est possible que nous commencions à démarcher d’autres pays en Europe comme le marché UK et allemand. Le produit est disponible en anglais, nous pouvons donc le proposer au marché international dans son ensemble.