George Lucas couronné de la Palme d’or d’honneur à Cannes sous les acclamations 

105

Sous la standing ovation du public et du jury, George Lucas, père de la saga de «Star Wars», a reçu des mains de Francis Ford Coppola, la Palme d’or d’honneur lors de la cérémonie de clôture du 77ème Festival de Cannes samedi. 

Le réalisateur-producteur, monument d’Hollywood, 80 ans, ému aux larmes sur scène, avait déjà été acclamé à son arrivée sur le tapis rouge, avant la remise de ce prix. Un montage d’extraits de la saga «Star Wars», avec des répliques cultes, «Que la force soit avec toi», «Je suis ton père», a été projeté dans la salle. 

La maîtresse de cérémonie, l’actrice française Camille Cottin, a commencé son discours sur fond de la musique de «Star Wars», comparant le jury à «huit Jedi et leur maîtresse Yoda», soit la réalisatrice Greta Gerwig. 

Camille Cottin a parlé des films en compétition comme de «22 guerriers de l’alliance rebelle», autre clin d’oeil à «Star Wars». 

George Lucas «a pour toujours donné au blockbuster ses lettres de noblesse et aux spectateurs du monde entier un plaisir inégalé», avaient encensé les responsables cannois dans un communiqué avant le Festival. 

A travers «les 9 épisodes de la saga Star Wars – dont 4 réalisés par lui-même – George Lucas bâtit un empire hollywoodien», salue encore le Festival, qui dévoile samedi soir son palmarès. 

George Lucas est aussi «un producteur hors-pair», comme le rappelle le Festival: au-delà de Star Wars, il est «associé au développement de films mythiques de plusieurs réalisateurs allant du «Kagemusha» d’Akira Kurosawa à la saga «Indiana Jones», qu’il a imaginée (lancée par Steven Spielberg derrière la caméra, ndlr). 

«Le Festival de Cannes a toujours occupé une place spéciale dans mon coeur, commentait George Lucas dans le même communiqué. J’ai été surpris et ravi lorsque mon premier film, «THX-1138», a été sélectionné pour être projeté sur la Croisette en 1971». «Depuis, je suis revenu au Festival à de nombreuses reprises en tant que scénariste, réalisateur et producteur. Je suis vraiment honoré par cette reconnaissance spéciale qui signifie beaucoup pour moi»