Les investissements publicitaires mondiaux atteindront 559 milliards de dollars en 2017

218

Les dépenses publicitaires mondiales augmenteront de 4,2% en 2017, atteignant 559 milliards de dollars, selon la nouvelle édition des Advertising Expenditure Forecasts publiée par Zenith (Publicis Media). En 2016, la croissance des investissements publicitaires mondiaux avait été de 4,8%, stimulée par les élections américaines, les Jeux olympiques d’été et les championnats d’Europe de football. En ajustant ces événements, la croissance sous-jacente évolue pour sa part de 3,6% en 2016 à 5,4% en 2017.

Par région, l’Asie-Pacifique va continuer à mener la croissance des investissements publicitaires avec une augmentation des dépenses de 30 milliards de dollars entre 2016 et 2019, ce qui représente 43% de la croissance mondiale des investissements publicitaires pendant cette période.

L’Amérique du Nord suit avec 20 milliards de dollars investis (29% de la croissance mondiale).

L’Europe occidentale augmentera ses dépenses de 8 milliards de dollars (11%), contre 4 milliards (6%) pour l’Europe centrale et orientale et 3 milliards (4%) pour l’Amérique latine.

D’ici 2019, l’Asie-Pacifique représentera ainsi 33,4% des investissements publicitaires mondiaux, contre 32,1% en 2016. Ce sera la première fois qu’elle représentera plus d’un tiers des investissements globaux. Le marché publicitaire en Asie-Pacifique sera cependant encore derrière l’Amérique du Nord, qui représentera 36,3% de la publicité mondiale en 2019. Cependant, l’écart entre les deux marchés continue de rétrécir : tandis que le marché publicitaire nord-américain investissait 27 milliards de dollars de plus que celui de l’Asie- Pacifique en 2016, la différence ne devrait plus être que de 18 milliards de dollars en 2019.

En Europe occidentale, le Royaume-Uni, touché par un ralentissement de l’économie, l’inflation et l’incertitude politique sur les négociations à venir sur le Brexit, devrait connaître une croissance des investissements de 0,9%, contre un taux de croissance de 2,4% pour le reste de l’Europe occidentale. Cette baisse de la croissance du Royaume-Uni, et les événements exceptionnels de 2016, réduisent la croissance des investissements en Europe occidentale de +4,6% en 2016 à +2,0% en 2017.

Autre fait notable, les conditions en Amérique latine s’améliorent : le Brésil émerge de sa plus longue récession depuis les années 1930, tandis que l’économie argentine se redresse aussi. L’Europe centrale et orientale retrouve aussi le chemin de la reprise après le conflit et les sanctions qui ont frappé la Russie et les marchés environnants en 2015. Zenith prévoit ainsi une augmentation de 4,1% des investissements en Amérique latine cette année, contre une baisse de 0,2% l’année dernière, et une croissance de 7,3% en Europe centrale et orientale, en hausse par rapport à la croissance de 4,1% de 2016.

«La croissance des investissements publicitaires mondiaux est prudente et stable», a déclaré Pascale Miguet, Présidente de Zenith. «Après une décennie de réduction des coûts depuis la crise financière, les signaux sont positifs sur de nombreux marchés».