J.F DORIDOT (Ipsos) : « 75% des répondants de 16 à 30 ans disent qu’ils ont confiance dans «les médias» »

115

Ce mardi 22 novembre 2022, lors de l’événement Médias en Seine, l’institut de sondage Ipsos a dévoilé une étude sur le rapport des jeunes à l’information. L’occasion pour média+ d’évoquer ces résultats avec Jean-François DORIDOT, Directeur Général d’Ipsos.

media+

Selon votre étude, quel intérêt portent les jeunes à l’actualité ?

Jean-François DORIDOT

L’étude a été réalisée auprès de 1.000 jeunes constituant un échantillon national représentatif de la population française, âgés de 16 à 30 ans, et ce, du 10 au 15 novembre 2022. L’échantillon a été interrogé par Internet. L’étude a été présentée lors de la 5ème édition de Médias en Seine. Ici, les jeunes sont représentés par la tranche 16 – 30 ans. Selon notre étude, il en ressort que 38% s’intéressent «beaucoup» à l’actualité, et 46% s’y intéressent «un peu». Dans le détail, cet intérêt est sensiblement plus fort concernant les sujets de l’environnement et des sujets sociétaux.

media+

Cette population étudiée utilise-t-elle les médias traditionnels ?

Jean-François DORIDOT

Les médias généralistes traditionnels (TV, radio, presse…) restent le canal d’information privilégié des jeunes, que ce soit sur leur support traditionnel ou via leurs comptes, sites et applications. Les chaînes de télévision dominent encore largement quand il s’agit de s’informer sur l’actualité, les chaînes classiques étant nettement plus citées que les chaînes d’information. Les médias exclusivement en ligne et les influenceurs et/ou experts sur les réseaux sociaux sont assez loin derrière. Enfin, on remarque que 94% des jeunes utilisent quotidiennement au moins un type de média en ligne ou réseau social pour s’informer sur l’actualité. Instagram, YouTube puis TikTok sont les réseaux les plus cités quand il s’agit de s’informer sur l’actualité.

media+

Les jeunes ont-ils confiance dans les médias traditionnels ?

Jean-François DORIDOT

L’usage fort des médias traditionnels s’appuie sur une confiance assez forte dans les informations qu’ils diffusent. Ainsi, pour donner une information fiable et de qualité, 75% des répondants de 16 à 30 ans disent qu’ils ont confiance dans «les médias», 73% dans «les journalistes et experts», mais seulement 60% dans les «réseaux sociaux ou influenceurs». De même, environ 60% des jeunes ont confiance dans les informations données par la presse écrite, les radios d’information ou les chaînes traditionnelles, mais seulement 48% dans «les médias diffusant exclusivement en ligne».

media+

À quoi ressemblerait le média idéal pour les jeunes ?

Jean-François DORIDOT

Les jeunes de 16 à 30 ans se tournent vers la vidéo. Concernant le format, cela peut varier suivant la tranche d’âge : format court pour les plus jeunes, et format long pour les 25-30 ans. Enfin, ils sont en recherche d’une certaine neutralité, car ils ont peur des fake news.