Le Fort Boyard, emblématique édifice militaire devenu décor de télévision, menacé de tomber en ruine

62

«Le Fort Boyard, emblématique édifice militaire devenu décor de télévision, est menacé par les aléas climatiques et doit subir 44 millions d’euros de travaux d’ici 2028, a annoncé vendredi dernier le département de Charente-Maritime (ouest de la France), qui lance une concertation publique.

Planté dans l’océan Atlantique, entre l’île d’Oléron et l’île d’Aix, ce monument du XIXe siècle est «destiné à la ruine» faute de protections face aux assauts des vagues, fait valoir dans un communiqué la collectivité, propriétaire du site depuis 1989.

«Les études (…) concluent à la ruine inéluctable du Fort Boyard si des ouvrages destinés à assurer sa protection vis-à-vis des courants et de la houle ne sont pas construits», peut-on lire.

Les travaux, envisagés de 2025 à fin 2027-début 2028, consistent à rebâtir certains ouvrages protecteurs existants dans le passé, avec un béton reprenant l’aspect du granit originel: un éperon à l’avant de l’édifice, un havre d’accostage, une risberme (talus de protection)…

À l’issue du chantier, le Fort devrait devenir «accessible» au public, précise Sylvie Marcilly, présidente du département, dans une vidéo diffusée par la collectivité. Le budget prévisionnel s’élève à 36 millions d’euros hors taxes et le conseil départemental a voté une autorisation atteignant 44 millions d’euros pour ces travaux. Des demandes de subventions «sont en cours» auprès de l’État, de la région Nouvelle-Aquitaine et de l’Union européenne.

Un appel aux mécènes sera lancé à l’automne 2024.

La collectivité a présenté vendredi sa concertation préalable, intitulée «Sauvons le Fort Boyard», avec des registres ouverts au public de mai à septembre. Une exposition pédagogique a également été mise sur pied.

Bâti entre 1803 et 1857, ancien ouvrage militaire devenu prison, le Fort Boyard était tombé en déshérence avant d’être inscrit aux monuments historiques.

Racheté en 1988 par un producteur de jeux télévisés, il est cédé l’année suivante au département pour un franc symbolique, à charge pour ce dernier d’assurer son entretien.

L’émission «Fort Boyard», lancée en 1990 en France, a donné lieu à plus de 1.500 épisodes de ce jeu télévisé à succès dans une quarantaine de pays, faisant du fort une vedette.

Toute l’année, des sorties en mer emmènent des milliers de personnes admirer la silhouette ovale du monument de 68 mètres sur 31, qui n’est approchable que par bateau ou hélicoptère.