Le média en ligne Brut convertit ses vidéos en podcasts pour la plateforme Spotify

107

Le média en ligne Brut a lancé mardi ses premières pastilles audio sur l’actualité, des contenus courts adaptés de ses vidéos, diffusés exclusivement sur la plateforme Spotify, pour s’attaquer à un marché du podcast en pleine explosion.

«Avec la demande et la consommation croissante de podcasts, c’était une évidence pour nous de s’adapter à ce nouvel usage», explique Laurent Lucas, directeur éditorial de Brut, qui proposera six contenus courts d’environ 3 minutes chaque jour et un long format de 8 à 10 minutes le week-end.

La majorité des pastilles seront adaptées des vidéos qui ont fait le succès de Brut sur les réseaux sociaux, «transposant le ton et la ligne éditoriale positive et engagée de Brut à l’univers de l’audio», détaille Antoine Monin, en charge des podcasts chez Spotify France. «Il ne s’agira pas seulement d’écouter les vidéos», précise Laurent Lucas, «les usages [de la vidéo et du podcast] sont différents, et l’écriture aussi».

Pour cette adaptation, Brut a fait appel au studio de production Paradiso qui travaille notamment sur le podcast d’actualité du «Parisien» «Code Source». Parmi les formats lancés mardi, on retrouve la rubrique «Une vie», qui revient sur le parcours d’une personnalité comme Nina Simone, ou encore «Ils changent le monde», un format qui s’intéresse à des «histoires inspirantes» comme celle d’Arthur, petit garçon de quatre ans qui vend des tableaux pour venir en aide aux sans-abris. Pour son premier podcast d’actualité quotidien lancé en France, le géant du streaming audio aux 248 millions d’utilisateurs mensuels actifs a décidé de ne pas monétiser les contenus par de la publicité, comme c’est le cas pour la musique dans le cas des comptes gratuits.

La plateforme suédoise, qui a diffusé sa première fiction originale française «L’Employé» en 2019, travaille aussi sur une trentaine d’autres projets en collaboration avec des médias, comme elle l’avait fait avec «Le Monde» pour ses séries «PS: 7 ans de trahison» ou «Aimer comme on se quitte».

Selon une étude publiée en octobre lors du Paris Podcast Festival 2019, près d’un Français sur dix écoute au moins un podcast «natif» (qui n’est pas une rediffusion d’émission) chaque semaine, témoignant de l’engouement grandissant pour de ce format audio depuis quelques années. Accessible dans près de 60 pays, le média 100% digital Brut a généré 10 milliards de vues l’an dernier, avec 30 millions de spectateurs actifs quotidiens dans le monde, et a levé 40 millions de dollars au mois d’octobre 2019, sans donner plus de précisions sur son chiffre d’affaires.