L’OJD veut mieux contrôler les journaux gratuits d’information

    261

    L’OJD, organisme de contrôle et de diffusion de la presse, va tester en Ile-de-France un système pour mieux contrôler les journaux gratuits, afin de répondre à une «demande pressante des annonceurs et des agences», déclare dans «Le Figaro» de lundi son directeur général Patrick Bartement. L’OJD ne certifie pour l’instant que le tirage et la mise en distribution des gratuits. Concernant la «mise en main» de ces journaux, une «commission technique a été chargée au sein de l’OJD d’élaborer un test en Ile-de-France au mois de septembre», explique M. Bartement. «Le contrôle de la mise en main des gratuits d’information est une demande pressante des annonceurs et des agences», affirme-t-il. Ce test, qui se fera sur les quotidiens comme les magazines, nécessite d’«importants moyens». «Les éditeurs devront déclarer tous les jours le détail de leur distribution jusqu’au lecteur final. Nous procéderons ensuite à des contrôles aléatoires», précise-t-il. L’OJD prévoit par ailleurs une réforme de ses statuts proposant d’accueillir au sein de son comité de direction «un représentant des gratuits et un représentant d’Internet». Cette réforme sera présentée le 25 avril en conseil d’administration. Le nombre d’administrateurs serait réduit, passant de 76 à 42, «tout en respectant la parité entre les éditeurs, les annonceurs et les publicitaires», conclut-il. L’OJD est l’organisme de référence pour la certification des chiffres de tirage, de diffusion et de distribution de la presse française. Il certifie également la fréquentation des sites Internet.