M. Jégo pour la suppression progressive de la publicité sur RFO

    137

    Le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer Yves Jégo s’est dit favorable vendredi à une suppression progressive de la publicité sur RFO partout où la chaîne de télévision publique est en concurrence avec une chaîne privée. «Je souhaite qu’on applique à RFO les mêmes pratiques que l’on va appliquer à France Télévisions, c’est-à-dire la suppression progressive de la publicité partout où RFO est en concurrence avec une chaîne privée et qu’on redonne les moyens à RFO de faire de la production, d’être un service public de qualité», a déclaré M. Jégo sur la chaîne LCP Assemblée nationale. Le secrétaire d’Etat a souligné que la télévision numérique terrestre (TNT) allait arriver outre-mer en 2010, avec 10 chaînes gratuites. «Je viens de recevoir le rapport du CSA et on va prendre la décision de mettre en place le dispositif pour apporter la TNT à tout l’outre-mer en même temps», a-t-il rappelé. Selon M. Jégo, «il y a donc pour RFO aussi une réforme à faire». «RFO est un bel outil, un grand outil d’information pour l’outre-mer, mais qui doit aussi se réformer». Le secrétaire d’Etat a précisé ensuite qu’il proposait de réduire de «deux minutes par an» la publicité sur l’antenne de RFO, qui représente «huit minutes par heure», soit d’arriver à la suppression de la publicité en quatre ans. Il a indiqué que «RFO capte 50% du marché publicitaire là où elle est présente». Selon M. Jégo, l’effort budgétaire lié à la disparition progressive de la publicité «représenterait 7% du budget de RFO, qui pourrait être financé par le non remplacement des départs en retraite».