MEDIA RATING 2024 : la presse régionale, 1er de confiance pour les Français

157

366 annonce la sortie des résultats de la 8ème édition de l’étude MEDIA RATING réalisée par KANTAR qui analyse depuis 2017 le rapport des Français aux médias sous l’angle de l’information. Les Français sont amenés à juger les médias selon plusieurs critères : l’information et la crédibilité des contenus ; leur proximité avec les médias et la confiance qu’ils y accordent; l’influence et l’engagement des médias; et la publicité diffusée. La mesure du rapport aux médias d’information est indissociable de l’actualité et des attentes des Français en matière d’information. Le constat principal début 2024, après une année marquée par un très forte inflation, est la permanence du sujet majeur du pouvoir d’achat. Ce phénomène de recentrage de l’actualité sur les problématiques du quotidien, avec le pouvoir d’achat, mais aussi la santé, la sécurité ou l’environnement confère aux médias régionaux une position centrale et grandissante dans la recherche d’information. Médias du quotidien, très largement implantés auprès des populations, la télé et la presse régionale sont toujours priorisés par les Français pour s’informer au quotidien, avec une tendance à la hausse pour la presse régionale qui dépasse en 2024 son niveau d’avant crise COVID. En 2024, en plus d’être qualifiée comme le média offrant l’information la plus crédible, la presse régionale est le média utile par excellence. Là encore le focus très important mis par les Français sur l’information de proximité, celle qui a un effet visible au quotidien pousse la Presse Régionale. Forte de son mix éditorial unique combinant actualités exclusives et servicielles, elle conserve la tête du palmarès de l’information utile (+3 pts vs n-1), devant les TV nationales et les quotidiens nationaux. En historique, c’est à la presse régionale que les Français donnent prioritairement leur confiance en matière d’information. Après un chassé-croisé avec la télévision nationale autour des années COVID, la Presse Régionale se démarque aujourd’hui fortement en première position de ce classement des médias d’information «de confiance». Il est à noter que cette hiérarchie est corroborée par plusieurs autres études récentes, nationales et internationales comme celle du Reuters Institute. Dans un contexte de défiance de l’information, les contenus de proximité bénéficient d’un capital confiance supérieur aux yeux des Français, du fait notamment qu’elle soit vérifiable par chacun. Ainsi 67% des Français interrogés déclarent avoir confiance dans les médias locaux. Et ce phénomène, contrairement aux idées reçues s’applique également aux plus jeunes qui, bien que faisant beaucoup plus appel au digital, placent eux aussi les médias locaux au premier rang et n’accordent que rarement leur confiance aux Réseaux Sociaux en matière d’information (17%). Comme le notait également l’étude de l’ARCOM de mars 2024 sur l’information et les Français, la fatigue informationnelle existe et pousse les Français à des comportements d’évitement, mais pas de façon permanente ni définitive. Ils restent en tous cas pour les deux tiers d’entre eux (64%) très impliqués dans l’évolution de la société. Avec la densification de l’actualité, où la fatigue et l’évitement informationnels ont fait leur apparition, c’est un vrai défi que relèvent une fois encore les TV nationales et la presse régionale, dans la bataille de l’attention, en s’arrogeant les deux premières places du classement de l’attachement. Dernier élément remarquable au milieu d’autres à découvrir dans le rapport intégral MEDIA RATING 2024, en presse régionale la publicité continue de bénéficier d’un pouvoir d’intégration au contrat de lecture sans comparaison avec les médias audiovisuels et jugé largement plus harmonieux par les Français (+1 pt vs N-1). La pub y est jugée utile et facilite ainsi l’adhésion publicitaire.