Mexique: une «appli» pour stocker les messages posthumes

197

Un Mexicain a conçu une appli pour stocker les messages et les dernières volontés qu’un utilisateur souhaiterait partager avec ses proches après sa mort. L’application, baptisée Past Post, «permet de laisser tes affaires en ordre pour ce moment qui va arriver au moment où tu t’y attends le moins», explique son créateur, l’entrepreneur Miguel Farrell. Elle permet par exemple à un père de famille en bonne santé d’enregistrer des messages de félicitations que ses enfants pourront écouter plusieurs années plus tard à la remise de leur diplôme, si jamais il meurt entretemps, comme le montre une vidéo de promotion. Past Post conserve la vidéo sous la forme d’un NFT – certificat d’authenticité associé à un fichier informatique qui peut être une image, un texte ou un morceau de musique -, impossible à copier ou à altérer. Pour 19 dollars annuels, l’appli s’inscrit dans la niche des solutions dites «after life» (posthume). Elle permet également d’enregistrer des directives anticipées comme la préférence en matière de soins ou pour l’organisation des obsèques. L’usager peut aussi laisser des instructions sur l’administration de ses comptes bancaires ou de ses comptes sur les réseaux sociaux. Le concepteur de l’application rappelle que Past Post ne peut remplacer un vrai testament, pour lequel la loi exige un document notarié.Le document créé par l’application «n’a pas de valeur légale mais il a une valeur symbolique très importante», souligne-t-il.