NextRadioTV: les syndicats dénoncent le statut de journaliste multifonctions

    130

    L’intersyndicale du groupe NextRadioTV a protesté vendredi contre le projet de création de l’agence RMC Sport, alimentée par une centaine de journalistes sport de RMC et BFMTV, dont certains seront simultanément journalistes radio et télé, reporters d’images et monteurs. «Le projet RMC-Sport met en place deux nouveaux statuts de journalistes: radio/télé et surtout radio/télé/reporters d’images/monteur», indique dans un communiqué l’intersyndicale (CFDT-CGT-FO-SNJ). «Ce journalistes est un «quatre en un», un journaliste à tout faire, forcément «low-cost» du point de vue de l’actualité de l’information, auquel on assigne un objectif de productivité très élevé», estime l’intersyndicale. Les syndicats jugent peu probable qu’un journaliste puisse «travailler sérieusement sur les supports radio et télé, en ayant le temps nécessaire pour rechercher, recouper et analyser l’information tout en étant sollicité pour tourner des images et pour les monter». Le projet RMC Sport prévoit le transfert, sur la base du volontariat, d’une centaine de journalistes de BFM ou RMC au sein de cette nouvelle agence, qui alimentera en contenu sport quatre supports (télé, radio, presse écrite et web). Selon l’intersyndicale, ce transfert ne pose pas de problème pour quelque 80% des journalistes (présentateurs, consultants…), dont les missions et le travail ne changeront pas. Mais les reporters, à Paris et surtout en province, se verraient attribués ce nouveau statut multifonctions, dénoncé par les syndicats. Les syndicats réclament le retrait du statut multifonctions.