Ramzi Khiroun annonce son départ du groupe Lagardère

46

Le conseiller spécial d’Arnaud Lagardère, Ramzi Khiroun, également porte-parole du groupe Lagardère, a annoncé son départ après plus de quinze ans au sein du groupe, indique l’entreprise jeudi dans un communiqué. 

Arrivé en 2007, il quitte ses fonctions ce jeudi. «Ma mission au sein du groupe Lagardère est accomplie !», a-t-il affirmé. Inconnu du grand public mais connu dans les cercles politico-médiatiques, Ramzi Khiroun a longtemps été chargé de communication de Dominique Strauss-Kahn, avant le scandale sexuel du Sofitel en 2011 qui a marqué la chute de l’ancien directeur du FMI. 

«Son expertise en matière de gestion de crises, ses compétences en matière de droit et sa connaissance des médias ont permis à Ramzi Khiroun de contribuer à la résolution des événements les plus décisifs de l’histoire du groupe», a indiqué Lagardère, citant la cession de la participation du groupe dans EADS ou la défense face aux activistes. «Ramzi Khiroun a choisi de tourner la page Lagardère après plus de quinze années durant lesquelles il m’a assisté dans la gouvernance de la société. Je comprends qu’il souhaite relever d’autres challenges maintenant que le groupe Lagardère a trouvé la voie de l’apaisement actionnarial grâce à l’entrée amicale de Vivendi et de son OPA en cours», a indiqué de son côté Arnaud Lagardère, cité dans le communiqué. Le géant français des médias Vivendi détient 57,35% du capital du groupe Lagardère à l’issue de son OPA déposée le 21 février sur le propriétaire de la maison d’édition Hachette et des médias Europe 1, «Paris Match» et le «JDD». Vivendi était entré au printemps 2020 au capital de Lagardère, alors affaibli par la crise du Covid-19 (notamment sur son réseau de boutiques dans les gares et aéroports) et menacé par une fronde actionnariale. 

Le groupe contrôlé par Vincent Bolloré avait ensuite su s’allier au fonds activiste Amber Capital pour obtenir une transformation de la citadelle imprenable Lagardère en société anonyme ordinaire et surtout susceptible d’être l’objet d’une OPA, au terme d’une longue bataille.