Téléphone pliable de Samsung : des problèmes d’écran signalés

94

Samsung a annoncé jeudi qu’il allait inspecter quelques-uns de ses Galaxy Fold, son nouveau modèle très attendu de smartphone pliable, certains journalistes chargés de le tester ayant fait état de graves problèmes d’écrans brisés. Une poignée de reporters basés aux Etats-Unis a reçu en avance le dernier né du géant sud-coréen, qui sera mis en vente pour 1.980 dollars (1.750 euros), et fait état de défauts dès les premiers jours d’utilisation. Le Galaxy Fold doit être lancé la semaine prochaine. «Après seulement deux jours, l’écran du Galaxy Fold que j’ai reçu pour l’évaluer est totalement cassé et inutilisable», a twitté Mark Gunman, de Bloomberg. Dieter Bohn, de The Verge, a écrit de son côté: «Quelque chose s’est passé sur l’écran de mon Galaxy Fold et a entraîné un gonflement… Il est cassé». Samsung Electronics a passé près de huit ans à développer le Galaxy Fold, qui s’inscrit dans la stratégie du mastodonte sud-coréen pour relancer sa croissance au moyen de gadgets inédits. «Nous inspecterons attentivement ces unités pour déterminer la cause du problème», a réagi Samsung dans un communiqué. Samsung est le premier fabricant de smartphones au monde. Il vient de lancer la version 5G de son smartphone dernier cri, le Galaxy S10. Mais en dépit de ces innovations, le groupe a annoncé au début du mois qu’il anticipait un plongeon de 60% de son bénéfice d’exploitation au 1T, en raison du ralentissement de son activité de puces mémoire, plombée par une demande en berne. La firme n’est cependant pas exempte de déconvenues techniques. Sa réputation avait pris un sérieux coup en 2016 avec le rappel mondial de son Galaxy Note 7 en raison d’un problème de batteries qui explosaient. Pour autant, Samsung a maintenu au 26 avril le lancement de son Galaxy Fold. En attendant, son titre reculait jeudi après-midi de 2,6% à la Bourse de Séoul.