Trois questions à… Jérôme Chouraqui, président du Média Club

    218

    Créé il y a quatre ans sous forme associative, le Média Club est une plate forme d’échanges, de débats et de rencontres pour les professionnels de l’industrie audiovisuelle. Il compte aujourd’hui près de 700 membres. Rencontre avec Jérôme Chouraqui, son président et co-fondateur.

    média+ : En quoi consiste le Média Club ?

    Jérôme Chouraqui : C’est une association professionnelle du middle managment de l’audiovisuel, qui réunit tous les secteurs de la télévision, du cinéma, du multimédia… Il s’agit d’un rassemblement autour d’un réseau qui permet aux membres de se rencontrer. Nous avons créé Média Club il y a quatre ans. Au départ, il était principalement composé d’anciens élèves de Dess de communication à la Sorbonne. Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait une véritable demande. Nous organisons régulièrement, à savoir deux à trois fois par mois, des soirées thématiques, rencontres, débats, et dîners.

    média+ : Quel est le profil de vos membres ?

    Jérôme Chouraqui : Nous avons actuellement 696 membres. Les futurs membres sont parrainés par un membre du Média Club, ce dernier ayant droit à deux parrainages par an. Le candidat nous adresse une lettre de candidature et un curriculum vitae, il faut pour cela qu’il ait au minimum trois ans d’expérience professionnelle. Il y a ensuite un entretien, suivi d’un vote du conseil d’administration. Parmi les membres actuels, il y a aussi bien des producteurs, des opérateurs mobiles que des patrons de labels de musique ou des journalistes, qui sont pour la plupart parisiens, position géographique en lien même avec la nature sectorielle. La moyenne d’âge est de 34 ans.

    média+ : Comment choisissez-vous les thèmes de vos soirées et quelles sont les prochaines rencontres du Média Club ?

    Jérôme Chouraqui : Les sujets de débats émanent de nos membres. Nous nous occupons ensuite du lieu de rencontre et des intervenants au débat. Les débatteurs ne sont pas forcément des membres, mais les invités sont en lien avec nos membres. L’objectif n’est pas de polémiquer mais de répondre aux interrogations des membres. C’est également le moyen pour eux de se rencontrer et d’échanger de façon plus détendue. C’est le principe même du Club. Nous avons réussi à créer une véritable ambiance dans un esprit confraternel.Les prochains rendez-vous que nous proposons sont un cocktail professionnel pendant le Festival de Cannes, une soirée aux Bains Douche à Paris le 9 mai. Sans thématique particulière, cette soirée se veut une rencontre ouverte. Toujours en mai, nous organisons un débat avec l’association des fournisseurs d’accès à Internet sur la thématique des médias et Internet, mais la date n’est pas encore définie. Et enfin, un débat sera proposé sur les nouvelles technologies et la télévision mobile.