A. GUELAUD (TF1) : «Le Groupe TF1 se mobilise pour la Semaine de la Presse et des Médias dans l’École»

750

Dans le cadre de la 30èmeSemaine de la Presse et des Médias dans L’École, les rédactions de TF1 et LCI, avec la Fondation TF1, accueillent ce jeudi 21 mars une cinquantaine de collégiens et lycéens venus des quatre coins de la France. L’occasion de nous entretenir avec Antoine GUELAUD, Directeur des Opérations Spéciales de TF1.

media+

Pourquoi le Groupe TF1 s’implique-t-il autant dans la Semaine de la Presse et des Médias dans L’École ?

Antoine GUELAUD

Il est essentiel de penser aux nouvelles générations. Les jeunes se posent un certain nombre de questions liées aux médias. En conséquence, il nous semble très important de nous intéresser à ce public tout en leur faisant découvrir les métiers de journalistes-reporters d’images, de monteurs, de rédacteurs, de documentalistes, etc. Cette année, le Groupe TF1 a souhaité donner une visibilité particulière à ses actions. Un jeune lycéen de Franche Comté est venu présenter la météo avec Solène Chavanne dans le matinale de LCI, dimanche matin. Un autre lycéen d’Orléans, animateur dans l’âme, participera ce jeudi à «Audrey & Co», l’émission d’Audrey Crespo-Mara. Enfin, tout au long de cette journée, nous proposons à une cinquantaine de collégiens et lycéens une immersion au cœur de la fabrication de l’info. Un moyen de participer à des ateliers et d’échanger avec des professionnels des rédactions du Groupe. Ce sont des opérations que nous ne médiatisons pas spécialement mais qui ont valeur de symboles. 

media+

Comment les opérations spéciales de TF1 sont-elles sélectionnées ?

Antoine GUELAUD

Il y a des opérations spéciales assez évidentes comme le 14 juillet. L’année dernière, nous avions par exemple un invité de marque, l’astronaute Thomas Pesquet. Nous étions aussi en région parce que la fête de la Nation se célèbre partout en France. Nous sommes aussi très réactifs face à des événements tragiques comme l’hommage rendu au Colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame ou la cérémonie à la mémoire de Johnny Hallyday.

media+

Sur de tels événements, collaborez-vous naturellement avec la concurrence ?

Antoine GUELAUD

Dans le cadre d’événements comme le 14 juillet ou le 11 novembre, il y a chaque année un télé diffuseur hôte (TDH). Nous travaillons main dans la main avec nos confrères de France Télévisions. Le partage d’information est permanent. Chacun assure ensuite l’originalité de son antenne. Avec Thierry Thuillier, nous essayons de renouveler le genre en permanence.

media+

Le Groupe TF1 organise des rendez-vous de proximité en région. De quelle nature ?

Antoine GUELAUD

Nous organisons des rencontres de l’information en région, avec des thématiques bien spécifiques comme la relation de confiance entre les téléspectateurs-lecteurs et les journalistes. Nous travaillons avec nos partenaires de la PQR. Les premières rencontres ont été organisées à Arras avec «La Voix du Nord». Nous répondons en toute transparence aux questions que se pose un échantillon de Français représentant toutes les catégories socioprofessionnelles. Les prochaines rencontres se tiendront à Strasbourg, Toulouse et Clermont-Ferrand, d’ici cet été. Thierry Thuillier a lancé également ces rencontres de l’info en régions mais aussi à Paris dans les rédactions du groupe. Une quinzaine de téléspectateurs peut découvrir nos méthodes de travail. Ces derniers peuvent assister à nos conférences de rédaction et à la réalisation des reportages, juste avant le JT de 13 heures.