Audiences radio/ Europe 1 : la nouvelle formule a convaincu en Ile-de-France

162

Si le changement de grille et d’équipe d’Europe 1 n’a pas permis à la station de redresser ses audiences nationales au premier trimestre, la nouvelle formule a convaincu en Ile-de-France où elle progresse nettement sur un an, selon les chiffres de Médiamétrie publiés jeudi. Dans cette région, Europe 1 affiche en janvier-mars une audience cumulée de 9%, en hausse de 0,3 point sur un an, contre 6,8% sur l’ensemble du pays. Avec 907.000 auditeurs quotidiens en Ile-de-France, la radio se retrouve au quatrième rang, derrière France Inter (13%, soit -0,5 point sur un an), Franceinfo (12%, +1,3 point) et RTL (11,6%, -0,6 point). «Ces bonnes performances en Ile-de-France démontrent la pertinence de la stratégie éditoriale, la très grande qualité des équipes et la réussite du redéploiement digital après une première phase de repositionnement», affirme Europe 1 dans un communiqué. La radio du groupe Lagardère, dont les audiences sont à la peine depuis des années, avait recruté l’été dernier un nouveau directeur, Frédéric Schlesinger, qui a refondu la grille et installé à la matinale Patrick Cohen, venu comme lui de Radio France. Mais, au niveau national, la station est tombée à son plus bas niveau historique en novembre-décembre 2017 (6,6%) et les audiences ne s’étant pas redressées au premier trimestre, le patron du groupe, Arnaud Lagardère, envisagerait de changer à nouveau d’équipe en débauchant Laurent Guimier, actuel numéro 2 de Radio France, selon plusieurs médias.Des annonces devraient être faites le 3 mai lors de l’assemblée générale du groupe Lagardère, selon plusieurs sources. Dans son communiqué, Europe 1 se félicite que ces résultats «récompensent le travail accompli par tous les collaborateurs et sont le signe d’un retour progressif à la croissance».