M. MARMOUGET (Mouv’) : «Je ne souhaites pas aller chercher de l’audience chez Skyrock»

299

Mathieu MARMOUGET Directeur de Mouv’ Lundi 5 septembre 2022, Mouv’ démarre une nouvelle page de son histoire. La station la plus jeune de la bande FM change de stratégie et dévoile une nouvelle grille. L’occasion pour média+ d’évoquer cette évolution avec Mathieu MARMOUGET, Directeur de Mouv’.

media+ Comment avez-vous pensé la grille de Mouv’ pour la saison 2022-2023 ?

Mathieu MARMOUGET Cette saison, Mouv’ engage un changement de stratégie. Alors que nous sommes déjà la radio la plus jeune de la bande FM, nous ambitionnons de nous adresser à un public encore plus jeune, plus connecté. Notre grille va connaître un réel reboot mais pas de panique, Mouv’ reste une chaîne musicale avec le rap au coeur de notre programmation. Mais notre nouvelle structure musicale est fondée sur la recommandation, l’ouverture et la créativité. Cela signifie que nous diffusons désormais plus de titres, pas seulement les quelques hits en tendance, mais aussi plus de nouveautés et de créations francophones. Mouv’ souhaite coller à la jeunesse dans sa diversité. Pour cela, la solution est simple : se tenir à ses côtés, en utilisant les bons codes tout en conservant notre ADN.

media+ Comment allez-vous plonger dans la «culture Internet» ?

Mathieu MARMOUGET L’ensemble des équipes de Mouv’ n’a qu’une obsession : célébrer la créativité de la jeunesse. Pour cela, nous allons nous donner la liberté de créer des séries de nouveaux minis podcasts, formats hybrides audio vidéo, avec une vie à l’antenne et sur le digital, pour aborder toujours plus de thématiques et promouvoir plus d’auteurs, et ce, tout au long de cette saison. Des personnalités issues d’internet vont également donner la parole à ceux et celles que l’on n’entend pas, talents en puissance ou anonymes. Par exemple, le dimanche de 13h à 14h, Anis & Salif seront aux commandes de «Moins de 10k», l’émission qui fait percer les moins de 10.000 vues. Enfin, pour renforcer le lien avec l’audience, sur la FM comme sur les réseaux sociaux, nous allons pousser d’un cran la recherche d’interactivité avec les jeunes qui nous écoutent en adoptant les outils qu’ils utilisent eux-mêmes. En somme, j’ambitionne de faire de Mouv’ un média totalement intégré dans l’écosystème du numérique.

media+ Dans cette nouvelle stratégie, comment se structure votre grille ?

Mathieu MARMOUGET Désormais, Mouv’ se réorganise autour de deux pôles, le matin et le soir avec de nouveaux rendez-vous portés par de nouveaux talents. Entre les deux, une longue plage musicale sans publicité et sans animation pour profiter de la playlist et des minis podcasts. Concrètement, de 06h à 09h, Virginie, First Mike, Marie, Adam et Faouzi sont aux commandes de notre matinale, «On n’est pas fatigué». Puis, à partir de 16h30, de nouvelles émissions sont programmées pour analyser l’actualité en parlant des sujets qui mobilisent la jeunesse comme l’Égalité (sociale, de genre, des territoires…), le pouvoir d’achat, les enjeux climatiques et environnementaux. Sur ces sujets, Mouv’ continue d’organiser le débat avec les auditeurs et les internautes pour recréer de la proximité culturelle avec la jeunesse.

media+ Comment évolue votre audience ?

Mathieu MARMOUGET Selon les résultats de Médiamétrie pour la saison 2021-2022, 416.000 auditeurs écoutent Mouv’ chaque jour. Mouv’ est la radio la plus jeune de France (un peu moins de 30 ans en moyenne), et notre objectif est de conquérir une cible encore plus jeune (18-25 ans). Mais je ne souhaite pas aller chercher de l’audiences chez Skyrock par exemple. Avec 400.000 abonnés sur Instagram et 270.000 abonnés sur TikTok, Mouv’ poursuit son développement sur les réseaux sociaux, et nous comptons bien nous construire une place dans l’univers Twitch.

media+ Une 7e édition du Hip Hop Symphonique est-elle validée ?

Mathieu MARMOUGET En effet, la septième édition de Hip Hop Symphonique, en coproduction avec l’Adami, se tiendra le mercredi 16 novembre 2022 à l’Auditorium de Radio France. Nous sommes heureux et pressés de revoir ces artistes joués en live, accompagnés de l’Orchestre Philharmonique de Radio France et The Ice Kream.