Maroc: verdict jeudi du blogueur condamné pour avoir critiqué le roi

    129

    La Cour d’appel d’Agadir se prononcera jeudi dans l’affaire du jeune blogueur Mohamed Erraji condamné en première instance à deux ans de prison ferme pour «manquement au respect dû au roi». «La Cour d’appel d’Agadir a décidé mardi de mettre en délibéré pour jeudi l’affaire du blogueur Mohamed Erraji», a indiqué une source judiciaire citée par l’agence MAP. Le 8 septembre, M. Erraji avait été condamné par un tribunal de 1ère instance d’Agadir (sud) à deux ans de prison ferme et à 5 000 dirhams (444 euros) d’amende pour avoir diffusé sur le blog «hespress.com» un article où il critique, selon l’accusation, le roi Mohammed VI. Dans l’article, M. Erraji affirme que «le roi encourage son peuple à l’assistanat». Le blogueur fait allusion, en citant des informations de presse, à la distribution de faveurs royales, notamment des licences de transport, aux citoyens qui arrivent à approcher le monarque. Le 11 septembre, la Cour avait accordé la liberté provisoire à M. Erraji jusqu’à son procès en appel.