Le média russe RT a fait de la publicité sur Twitter pendant les élections américaines

253

Le média russe RT (ex-Russia Today), accusé par Washington d’avoir tenté d’influer sur l’élection présidentielle de 2016, a ironisé vendredi au lendemain de l’annonce par Twitter que cette chaîne avait financé des campagnes publicitaires l’an dernier sur le réseau social. «Twitter dévoile des informations «horribles» sur RT au Congrès américain. Apparemment, nous avons dépensé de l’argent en campagnes publicitaires ! Oui effectivement, comme n’importe quel autre média à travers le monde», a ironisé le groupe et dans une publication sur son site internet. Entendu jeudi au Congrès américain qui enquête sur une possible ingérence russe dans le scrutin présidentiel, un responsable de Twitter a indiqué que RT avait «dépensé 274.000 dollars en contenus sponsorisés aux Etats-Unis en 2016», a écrit Twitter jeudi sur son blog officiel. Les comptes Twitter du média russe «ont fait la promotion de 1.823 tweets qui visaient de façon certaine ou probable le marché américain. Ces campagnes ciblaient des utilisateurs abonnés à des comptes de médias traditionnels et mettaient essentiellement en avant des tweets concernant l’actualité», a détaillé Twitter. La chaîne RT est souvent accusée par Washington de servir d’organe de propagande au Kremlin. Elle a notamment été mise en cause en début d’année dans un rapport des services de renseignement américains portant sur l’ingérence de Moscou dans la campagne présidentielle américaine, qui avait mené à la victoire de Donald Trump. Moscou a nié à plusieurs reprises avoir tenté d’influer sur le processus électoral américain. La couverture de la campagne d’Hillary Clinton, candidate démocrate, a été «constamment négative» sur RT, avait écrit les services de renseignement. RT dispose de chaînes diffusant en anglais, espagnol et arabe, avec pour mission officielle d’apporter un «point de vue alternatif» et un «aperçu de la position russe» aux téléspectateurs étrangers.