N. DARRIGRAND (France5) : « La Maison des Maternelles sont largement leader sur les femmes de 25 à 34 ans avec une moyenne de 19% de pda »

219

«La Maison des Maternelles», l’émission dédiée à la petite enfance  de France 5, présentée par Agathe Lecaron, s’offre une plateforme numérique pour aider les parents 24h/24. L’occasion pour média+ de rencontrer Nathalie DARRIGRAND, Directrice de France 5 et Jérôme CAZA, Président-Fondateur de 2P2L.

media+

«La Maison des Maternelles» s’offre  une plateforme numérique. Pour quelles raisons ?

Jérôme CAZA

Dès que nous avons repris la production de «La Maison des Maternelles» il y a 3 ans, j’ai exprimé le souhait d’avoir une stratégie forte sur le numérique. Maintenant que l’émission fait ses preuves, nous avons décidé avec France Télévisions de lancer une plateforme numérique. Nous avons étudié le marché sur internet et les différents usages et besoins des internautes. Nous misons beaucoup sur les services et les conseils au sein de «La Maison des Maternelles» et souhaitons que cette volonté se ressente désormais sur le numérique. Ce site est 100% vidéo afin de pouvoir rassurer les jeunes parents 24h/24. Ses contenus, organisés en cinq thématiques (grossesse, naissance, bébé, enfance, parents), ont vocation à compléter l’heure quotidienne d’émission. Le replay du programme est, lui, toujours à retrouver sur France.tv.

media+

Pourquoi avoir choisi un site web et non une application ?

Jérôme CAZA

Nous sommes actuellement référencés par Google essentiellement via les vidéos de notre chaine YouTube. Or, pour exister sur le digital, il faut être bien référencé et pour cela l’idéal est d’avoir un site internet. De plus, les internautes utilisent tout aussi bien un site, surtout s’il s’adapte automatiquement sur tous les écrans, qu’une application. Enfin, un site internet présente l’avantage d’évoluer plus rapidement et plus facilement.

media+

Comment se porte l’émission ?

Nathalie DARRIGRAND

L’émission fonctionne très bien. Le programme présente le profil le plus jeune des magazines récurrents de France Télévisions avec un âge moyen de 41 ans. Nous sommes largement leader sur les femmes de 25 à 34 ans avec une moyenne de 19% de pda. Nous arrivons à la seconde place sur les FRDA avec 10% de pda. Enfin, les femmes constituent 83% du public de l’émission. Avec un million d’abonnés sur les réseaux sociaux (Facebook, YouTube et Instagram), le programme a un des publics les plus fidèles et connectés de France 5.

media+

Le site a-t-il vocation à évoluer ?

Nathalie DARRIGRAND

Pour le lancement, le site comptait près de 150 articles. Nous comptons en rajouter une dizaine par semaine et espérons atteindre les 500 articles à la fin 2019. De plus, l’offre du site doit également être enrichie dans les mois à venir avec des podcasts audios, des carnets d’adresses, un chatbot pour répondre aux questions en ligne ainsi qu’un agenda. Le site internet, conçu avec la direction numérique de France Télévisions et Webedia, n’a pas pour objectif de promouvoir l’émission, mais de rendre les contenus accessibles par tous les moyens. Le site doit exister de manière autonome. Avec ces contenus expertisés à destination du public, nous répondons parfaitement à notre devoir de service public et d’utilité publique.