OCS/ Fonds SACD – OCS Signature Saison 4 : le projet lauréat 2021

12

Lors de la 1ère sélection de cette 4ème saison qui s’est tenu le 24 juin dernier, les membres du jury du Fonds SACD-OCS Signature avaient sélectionné 5 projets relevant avec audace, originalité et créativité, le défi du thème «handicap et comédie». Jeudi dernier, le jury a procédé à la dernière étape du fonds avec l’audition des 5 projets finalistes. Les auteurs et autrices en lice, accompagnés pour chaque finaliste de leur producteur ont ainsi pu présenter leurs projets et l’esprit de leurs séries répondant aux critères du Fonds et au thème de cette année. Sous la présidence de Bernard Tani, directeur des relations institutionnelles d’Orange Content, les membres du jury du Fonds SACD-OCS Signature : Sabrina B. Karine, scénariste, Jérôme Blesson, producteur chez La Belle Affaire, Alexandra Buchman, directrice des droits audiovisuels chez Editis, Nicolas Cuche, réalisateur et scénariste, Laurence de Bourbon, chargée des préachats OCS et Déborah Hassoun, scénariste et réalisatrice, ont délibéré et dévoilaient vendredi le nom du projet lauréat 2021. Le jury a salué le travail d’écriture du projet «Extra» qui a su répondre aux enjeux du thème de cette année avec originalité et audace. Les deux auteurs ont su aborder un sujet tabou, véritable question de société, celui de la sexualité des handicapés peu traité à l’écran. La qualité du projet repose sur la dédramatisation grâce à l’humour et par l’invention de personnages justes auxquels on s’attache. Doté de 50.000€ en faveur des auteurs, le Fonds SACD – OCS Signature, après avoir remis à chacun des projets finalistes 5.000 € pour l’écriture d’un pilote, a donc remis à Matthieu Bernard et Jonathan Hazan et leur producteur, Alexandre Charlet, Les Films Du Cygne, 25.000 € pour l’écriture de l’intégralité d’une saison de la série lauréate. Le pitch : le quotidien sans histoire de Catherine Blondin, mère de famille dévouée, cheffe de choeur frustrée d’une chorale catholique inclusive, va être bouleversé par la vision d’un homme prodiguant un cunnilingus à l’une de ses choristes en fauteuil roulant. Sa vie sexuelle inexistante avec un mari conservateur et les difficultés scolaires de son fils, qui multiplie les conquêtes autant que les échecs au bac, la conforte dans un rôle d’assistante. Son frère paraplégique, Xav’, fumeur de joints invétéré qui ne mâche pas ses mots, lui reproche son tempérament et lui ouvre les yeux sur la nécessité de s’épanouir sexuellement pour se libérer. Avec son aide et à l’insu de tous, Catherine décide de braver les interdits et devient Cathy, assistante sexuelle pour handicapés. Elle part à la conquête de la jouissance et expérimente un nouveau chemin du don de soi auprès de ses bénéficiaires, jusqu’au scandale qui risque de la mener en prison. Pour information, après avoir travaillé dans le secteur de la presse, Matthieu Bernard intègre en 1999 une société de production de documentaires sur l’environnement et le développement durable (Gaïa). Depuis 2010, après avoir écrit un long métrage et une pièce de théâtre, il s’investit dans l’expertise de scénario et l’accompagnement d’auteurs en tant que directeur littéraire tout en publiant un roman, «Les Gardiens de l’Obscur» co-écrit avec Sarah Carlier (éditions du Toucan, 2011). Depuis deux ans, il se consacre a  l’écriture de séries. Diplômé de l’ESEC en 2005, Jonathan Hazan devient quant à lui assistant de production pour le cinéma. En 2009, il rejoint en tant que producteur la société Les Films du Cygne et y produit une trentaine de courts-métrages multi-récompensés dont le César du meilleur court-métrage 2018 pour «Les Bigorneaux» d’Alice Vial. Parallèlement à son travail de producteur, il s’intéresse à l’écriture et à la réalisation. En 2011, il réalise le courtmétrage Sortie de Route, sélectionné en compétition au Festival de Clermont-Ferrand, il reçoit le Prix de qualité du CNC. En 2016, il réalise un second court-métrage, «L’Occupant», diffusé sur 13ème Rue et OCS.