RTL Group : un chiffre d’affaires plombé par le recul des recettes publicitaires

154

RTL Group, premier groupe audiovisuel européen, a enregistré une baisse de 3,4% de son chiffre d’affaires trimestriel, plombé, comme tout le secteur, par le recul des recettes publicitaires résultant des conséquences de la pandémie du coronavirus.
«Début mars, nous avons enregistré les premières annulations de spots publicitaires, ainsi que des reports de productions. Plus tard dans le mois, cette tendance s’est accélérée avec la mise en place de vastes mesures de confinement dans toute l’Europe», a déclaré Thomas Rabe, patron de l’entreprise majoritairement détenue par le groupe allemand Bertelsmann.
«Nous faisons de bons progrès dans la mise en application de contre-mesures visant à réduire les coûts et à préserver les liquidités», a-t-il ajouté, dans un communiqué.
RTL Group, dont le chiffre d’affaires s’est établi au premier trimestre à 1,466 milliard d’euros, est confronté aux mêmes problèmes que ses concurrents, comme TF1 par exemple: le confinement de la population a entraîné certes une forte augmentation de la durée quotidienne de visionnage de la télévision, mais ces bonnes audiences ne font pas leurs affaires, car ils dépendent des recettes publicitaires et les annonceurs ont rapidement coupé leurs investissements.
«Face aux incertitudes économiques actuelles», le groupe renonce désormais à faire des prévisions pour l’ensemble de l’année.
«Nos chaînes de télévision, stations de radio, services de streaming et sites web ont enregistré une nette croissance de leur portée et de leur utilisation», a relevé M. Rabe.
Les parts d’audience sont en hausse en Allemagne, en France et aux Pays-Bas et les reportages d’actualité exhaustifs de RTL Group génèrent des audiences records, a souligné le groupe.
Fin mars 2020, RTL Group enregistrait 1,53 million d’abonnés payants à ses services de streaming TV Now en Allemagne et Videoland aux Pays-Bas, en hausse de 34% par rapport à l’année précédente.
Depuis l’instauration des mesures de confinement, à la mi-mars 2020, ces deux services ont connu un taux de croissance plus élevé.
En France, le service de streaming 6play du Groupe M6 a enregistré un million d’utilisateurs inscrits supplémentaires et une augmentation de 45% des vidéos visionnées entre le 16 mars et le 16 avril 2020.