TV5Monde pourrait avoir un directeur général québécois

    239

    Le futur directeur général de la chaîne francophone TV5Monde pourrait être un Québécois, M. Sylvain Lafrance, haut responsable de Radio-Canada, indique jeudi le quotidien «Le Devoir». «Le nom de Sylvain Lafrance, patron des services français de Radio-Canada, circule comme éventuel directeur général de TV5Monde», écrit le quotidien sans autres précisions. Il n’avait pas été possible jeudi matin d’obtenir une confirmation officielle d’un éventuelle candidature de M. Lafrance ou d’un accord sur son nom. Les partenaires de TV5Monde (France, Canada, Québec, Belgique et Suisse) sont engagés dans des négociations difficiles sur la répartition des responsabilités entre le président de la chaîne et son futur directeur général. Les partenaires de la France souhaitent que le directeur général dispose de larges pouvoirs et soit indépendant de la holding créée par Paris pour regrouper son audiovisuel extérieur public. Le secrétaire d’Etat à la Francophonie, Alain Joyandet, avait indiqué mercredi que la France était tout à fait d’accord pour que le numéro deux de TV5Monde ne soit pas un Français, à condition toutefois qu’un accord intervienne sur le reste, c’est-à-dire sur la répartition des responsabilités entre le président de TV5 et son directeur général. Le Canada, qui préside la conférence des ministres responsables de TV5Monde, a proposé un compromis prévoyant la scission du poste de P.-D.G. de la chaîne entre un président et un directeur général. Mais les partenaires n’étaient pas parvenus à un accord sur la répartition des tâches entre eux. «Ce que l’on souhaite c’est une définition plus claire des rôles de président du conseil d’administration et de directeur général et que ce dernier puisse avoir plein pouvoir», a indiqué jeudi une porte-parole de la ministre québécoise de la culture Christine St-Pierre, dans un courriel. «De plus, nous maintenons nos exigences à l’effet que le caractère multilatéral, le pluralisme et le caractère francophone du projet TV5Monde soient protégés», a-t-elle ajouté. Une réunion jugée cruciale du conseil d’administration de TV5Monde était prévue mercredi à Paris. Mais elle n’a pu se tenir faute de quorum.