USA/ e-commerce : accord entre Amazon et Simon & Schuster

427

Le géant américain du commerce en ligne Amazon, toujours en plein bras de fer avec l’éditeur français Hachette (groupe Lagardère) sur les conditions de vente de ses livres aux Etats-Unis, a en revanche trouvé un accord avec l’éditeur concurrent Simon & Schuster (groupe CBS). Des porte-parole de l’américain Simon & Schuster et d’Amazon ont confirmé lundi la signature d’un accord, qui entrera en vigueur début janvier. D’après une source proche du dossier, l’accord porte à la fois sur les versions imprimées et sur les versions électroniques des livres édités par Simon & Schuster, et assure que ceux-ci «resteront disponibles à la vente chez ce détaillant important durant la saison des achats de fin d’année et bien au-delà». Selon la même source, Simon & Schuster aura, sauf quelques exceptions, le contrôle du prix de vente de ses livres électroniques. Dans une lettre à ses auteurs et à leurs agents, la directrice générale de l’éditeur, Carolyn Reidy, se dit «très contente avec cet accord car il est économiquement avantageux pour à la fois Simon & Schuster et ses auteurs, et il maintient la part des auteurs dans les revenus générés par les ventes de livres électroniques. (…)». Les négociations se sont déroulées relativement rapidement depuis cet été, une situation qui tranche avec le conflit très médiatisé dans lequel Amazon est enlisé depuis de longs mois face à Hachette Book Group (groupe Lagardère). Pour faire pression, Amazon avait réduit ses stocks en provenance d’Hachette et arrêté de prendre des précommandes pour les auteurs qu’il édite. S’estimant pris en otage, plus de 900 auteurs américains ont publié mi-septembre, pour la 2de fois, une lettre ouverte demandant à Amazon de mettre fin au litige.