France Télévisions va s’engager via un «pacte» sur la visibilité des Outremer

58

France Télévisions a assuré
vendredi que le groupe s’engagerait
formellement sur la visibilité
des Outre-mer à l’antenne via un
«pacte», alors qu’un récent rapport
parlementaire s’est inquiété de la
suppression de France Ô de la TNT,
prévue en 2020. «Tenant compte
des préconisations formulées
par les rapports parlementaires,
France Télévisions s’engagera
prochainement, à travers un Pacte pour
la visibilité des Outre-mer, sur des
objectifs précis définis conjointement
avec le gouvernement et les moyens
pour les atteindre», indique le groupe
dans un communiqué. La veille, les
ministres de la Culture et des Outre-mer
avaient assuré que le gouvernement
était «pleinement déterminé pour
que l’objectif de présence des Outremer
au coeur de l’audiovisuel public
soit effectif et mesurable». Un
rapport sénatorial, présenté mardi,
recommandait «de faire de France Ô le
pivot et le coeur de réseaux des Outremer
au sein de France Télévisions»
suggérant pour cela «d’engager un
plan de développement d’un portail
numérique» de la chaîne, et de
«maintenir la diffusion TNT de France
Ô avec un bilan à horizon 2025». En
parallèle, un groupe interparlementaire
(10 députés, une sénatrice) missionné
par le gouvernement, a révélé mardi
ses propositions pour la visibilité
des Outre-mer dans la perspective
d’une suppression de France Ô de la
TNT, parmi lesquelles l’instauration
de quotas quantitatifs et qualitatifs.
Accusant réception des conclusions
de ce groupe de travail, les ministres
ont indiqué «qu’une attention
appuyée sera(it) portée à leurs
préconisations».Les ministres ont
également listé certains engagements
déjà mis en oeuvre par France
Télévisions, comme la désignation
d’un coordinateur pour les Outre-mer
au sein de la rédaction nationale, la
diffusion de la chaîne franceinfo sur la
TNT dans les territoires ultramarins et
l’augmentation du nombre de sujets et
de programmes ultramarins diffusés.