Bob Dudley (BP) choqué par le film «Deepwater»

327
Mon défi fou cinéma

Le patron de British Petroleum (BP) Bob Dudley a affirmé mardi que le géant pétrolier était «quelque peu attristé» par le film «Deepwater» qui raconte de manière caricaturale, selon lui, la marée noire du Golfe du Mexique en 2010. L’explosion de la plate-forme pétrolière DeepWater Horizon opérée par BP dans le golfe du Mexique en 2010 avait fait 11 morts et provoqué une marée noire sur 180.000 kilomètres carrés. La catastrophe a coûté 61,6 milliards de dollars à la compagnie pétrolière. Sorti en septembre, le film d’action «Deepwater», une production de Hollywood, raconte l’immense marée noire du golfe du Mexique à travers les yeux d’un électricien (Mark Wahlberg) à bord de la plateforme pétrolière. «Ils (la direction de BP) ont vu le film et ils ont été quelque peu attristés», a déclaré M. Dudley en marge du Congrès mondial de l’Energie à Istanbul, estimant que le long métrage prenait parti en présentant les protagonistes «comme des héros ou des méchants». «Dans la vraie vie, les choses ne se passent pas ainsi», a-t-il estimé, affirmant que BP s’était efforcée de rétablir la confiance dont elle jouissait en «menant ses activités d’une manière sûre et fiable» et rappelé qu’un tiers de la compagnie avait dû être vendu pour réparer les dégâts provoqués par la catastrophe. Le film a généré 11,5 millions de dollars ce week-end et 38,3 millions en deux semaines dans les salles de cinéma nord-américaines.