Grève et rassemblement au groupe Tests, les syndicats notent des «avancées»

    170

    Quelque trois cents salariés du groupe de presse Tests, en grève, se sont rassemblés devant le siège de la société jeudi pour protester contre les 163 suppressions de postes envisagées, alors que les syndicats ont noté des «avancées» de la part de la direction, ont-ils indiqué. La direction du groupe Tests, propriétaire de sites Internet et de magazines, dont 01 informatique, a présenté la semaine dernière un plan de restructuration prévoyant des cessions et la suppression de 163 postes sur 400. Jeudi, quelque 300 salariés étaient en grève pour protester contre ces suppressions d’effectifs, selon les syndicats. «La quasi-totalité des grévistes se sont rassemblés dans la matinée devant le siège de Tests et de NextRadioTV (propriétaire du groupe)» situé dans le XVème arrondissement à Paris, a déclaré Abel Faïd, délégué FO.